En Turquie, la moitié des habitants souhaitent entrer dans l'Union européenne

REPLAY / REPORTAGE - Depuis le début de la guerre en Syrie, l'idée d'une entrée dans l'Union européenne séduit de plus en plus la population turque. Les négociations avec l'Europe sur fond de crise migratoire pourraient accélérer le processus d'adhésion.

>
En Turquie, la moitié des habitants espère pouvoir entrer dans l'Union européenne Crédit Image : SIPA / Emre Tazegul Crédit Média : Sina Mir

L'adhésion de la Turquie à l'Union européenne est un serpent de mer vieux de 29 ans. 29 ans, c'est à peu près l'âge d'Ahmed et Metteb, des habitants d'Izmir, une ville sur la côte à 500 kilomètres au sud d'Istanbul. Ils font partie de cette génération de trentenaires qui ont toujours connu le "je t'aime moi non plus" entre l'Europe et la Turquie.

"Bien sûr que rejoindre l'Europe reste notre rêve", affirme Metteb, jeune mère au foyer. Depuis le début de la guerre en Syrie, l'idée a regagné en popularité : près de la moitié des Turcs soutiennent les négociations d'adhésion. Or les choses pourraient bien s'accélérer pour le pays : le 17 mars, l'Union européenne et la Turquie sont entrées en négociations pour que la Turquie récupère sur son territoire tous les migrants passés illégalement en Grèce. En contrepartie de quoi la Turquie demande une accélération de son processus d'adhésion. 

Pourquoi l'Europe fait-elle tant de difficultés ? Je ne comprends pas.

Metteb, jeune mère au foyer turque

Mais Metteb veut rester réaliste. "Rentrer dans l'Europe n'est pas non plus indispensable. Si ça se fait, tant mieux : les droits de l'homme vont s'améliorer, on pourra voyager partout sans visa. En fait, pourquoi l'Europe fait-elle tant de difficultés ? Je ne comprends pas", ajoute-t-elle.

Voyager en Europe, pour les Turcs, cela s'apparente en effet à un vrai parcours du combattant. Ahmed, entrepreneur, doit préparer son visa des semaines en avance. "D'abord, il faut faire un dossier, donner un relevé bancaire et d'autres papiers. La dernière fois, au bout d'une semaine, j'ai eu une réponse négative à Izmir. J'ai du aller jusqu'à Istanbul pour avoir mon visa", explique-t-il.

De ce côté du Bosphore, les contreparties portées ce matin à Bruxelles paraissent tout à fait normales. En cas d'accord, elles devront faire accepter aux Turcs que de nouveaux réfugiés s'ajoutent aux 3 millions déjà présents dans le pays. 

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7782426546
En Turquie, la moitié des habitants souhaitent entrer dans l'Union européenne
En Turquie, la moitié des habitants souhaitent entrer dans l'Union européenne
REPLAY / REPORTAGE - Depuis le début de la guerre en Syrie, l'idée d'une entrée dans l'Union européenne séduit de plus en plus la population turque. Les négociations avec l'Europe sur fond de crise migratoire pourraient accélérer le processus d'adhésion.
http://www.rtl.fr/actu/international/en-turquie-la-moitie-des-habitants-souhaitent-entrer-dans-l-union-europeenne-7782426546
2016-03-18 09:47:00
http://media.rtl.fr/cache/ZvVC0Pbc9IWcsUDIQqLVzA/330v220-2/online/image/2016/0316/7782390940_sipa-ap21870003-000004.jpg