Pass Navigo unique : "Un timing qui cache mal l'embarras des socialistes", juge Alba Ventura

REPLAY - REPLAY / ÉDITO - La journaliste nous explique pourquoi le prix unique de l'héritier de la Carte Orange est aussi un excellent argument de campagne pour la gauche.

Alba Ventura >
Pass Navigo unique : "Un timing qui cache mal l'embarras des socialistes", juge Alba Ventura Crédit Image : Alba Ventura | Crédits Média : RTL | Durée : | Date :
1/

Le Pass Navigo à tarif unique, entré en vigueur le 1er septembre, est incontestablement une mesure qui va permettre à beaucoup de Franciliens de faire des économies. 20 ou 30 euros par mois, ce n'est pas une petite économie. Mais il faut rappeler aussi que ça va coûter 400 millions d'euros au bas mot. Ce n'est pas un petit budget. D'ailleurs, à juste titre, la Fédération nationale des usagers des transports est montée au créneau en se demandant si on n'aurait pas mieux fait d'utiliser cet argent pour rénover les trains. Certes on va payer moins, mais pour des transports dégradés et des trains bondés. On pourra dire aussi que c'est une décision politique et que ce n'est pas si mal d'appliquer ses promesses, convenons-en. 

Ce qui gêne, c'est le timing. On peut se réjouir de payer les transports en commun moins cher et ne pas être dupe. Le Pass Navigo, c'était dans le programme du candidat socialiste Jean-Paul Huchon en 2010. Cela a fait l'objet d'une négociation entre PS et écologistes. C'était dans le deal qu'avaient arraché les Verts. Et ça arrive en 2015, à trois mois des régionales ! Pardon, mais la ficelle est un peu grosse.
 
Cela date de 2010 et on le met en place en 2015 ? Franchement, c'est "Votez Navigo ! Votez socialo !" Il est certain que les quelques centaines de milliers de Franciliens qui avaient blêmi devant leurs feuilles d'impôts en 2012 et 2013, auraient bien aimé récupérer un peu de pouvoir d'achat sur leurs cartes de transports.

"En 2015, c'est Votez Navigo ! Votez socialo !"

Alba Ventura

Certes, c'est un classique de la politique. Mais dans cette campagne des régionales, la gauche pratique la "vieille" politique. Regardez Claude Bartolone, l'actuel président de l'Assemblée nationale et candidat PS aux régionales en Île-de-France, vient d'envoyer une lettre à Manuel Valls pour l'alerter des risques de bouchons au moment de la grande conférence sur le climat fin novembre, début décembre. Il faut préciser que cette grande conférence la Cop 21 tombe en même temps que le premier tour du scrutin.

En substance, Claude Bartolone dit : "L'écologie c'est très bien, mais il ne faudrait pas trop gêner les Franciliens quand même". François Hollande a fait de cette conférence le point d'orgue de l'année 2015 (il y aura 195 chefs d'État), et le candidat socialiste se dit qu'il ne faudrait pas trop agacer les électeurs de gauche ? La Cop 21 risquerait de détourner le vote utile...
 
Entre le Pass Navigo qui arrive à point nommé et les inquiétudes du candidat socialiste sur les conditions de circulation des électeurs le 6 décembre, tout cela cache mal quand même l'embarras des socialistes.

Le carnet du jour

Michel Sapin, le ministre de l'Économie, et l'écologiste Jean Vincent Placé, qui vient de claquer la porte des Verts, ont passé quelques jours de vacances ensemble cet été sur l'Île d'Yeu où ils ont l'habitude de séjourner. Comme Michel Sapin était blessé à la main, il a demandé de l'aide à Jean-Vincent Placé pour naviguer sa petite barque. Pas évident, visiblement, de ramer même sur un petit bateau.
 
Michel Sapin confie que "Jean Vincent n'arrivait pas toujours à synchroniser les deux rames". Disons, explique le ministre, qu'il "avait du mal entre sa droite et sa gauche". C'est drôle, c'est exactement ce que lui reprochent les Verts.

La rédaction vous recommande
par Alba VenturaJournaliste RTL
Suivez Alba Ventura sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7779583894
Pass Navigo unique : "Un timing qui cache mal l'embarras des socialistes", juge Alba Ventura
Pass Navigo unique : "Un timing qui cache mal l'embarras des socialistes", juge Alba Ventura
REPLAY - REPLAY / ÉDITO - La journaliste nous explique pourquoi le prix unique de l'héritier de la Carte Orange est aussi un excellent argument de campagne pour la gauche.
http://www.rtl.fr/actu/politique/pass-navigo-unique-un-timing-qui-cache-mal-l-embarras-des-socialistes-juge-alba-ventura-7779583894
2015-09-02 09:22:08
http://media.rtl.fr/cache/NqmZGt1sUThW3k2mnrRSSg/330v220-2/online/image/2014/0422/7771346845_alba-ventura.jpg