2 min de lecture Présidentielle 2017

"Les soutiens de François Hollande sont totalement désespérés", décrypte Alba Ventura

ÉDITO - Quand la Hollandie se serre les coudes pour se donner du courage, cela donne un résultat assez étonnant.

Alba Ventura L'Edito politique Alba Ventura
>
"Les soutiens de François Hollande sont totalement désespérés", décrypte Alba Ventura Crédit Image : SIPA | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Alba Ventura
Alba Ventura et Loïc Farge

Plusieurs ministres et Manuel Valls ont participé à un meeting de soutien à François Hollande, lundi 29 août au soir à Colomiers, près de Toulouse. Cela ressemble à un semblant de campagne. Avec cette particularité hallucinante que François Hollande n'est pas encore officiellement candidat. Cela donne à la scène un côté surréaliste. Un "OVNI", a même dit l'ancien maire de Toulouse, Pierre Cohen.

Pourquoi ce meeting ? D'abord parce que si les soutiens de François Hollande disparaissent des écrans radars, ils laissent à la fois la droite et leurs adversaires de gauche occuper tout l'espace. Deuxième raison : il faut bien défendre un bilan. Celui-ci est tellement contesté que si eux ne le font pas, qui le fera ? C'est pour ça qu'ils sont venus louer l'action du Président,  qu'ils sont venus dire à quel point ils étaient fiers. Nicolas Sarkozy, en 2011 faisait pareil : il envoyait ses ministres partout défendre ses réformes. C'est assez classique.
Ils font ça aussi pour se serrer un peu les coudes, parce qu'il y a quand même un côté "énergie du désespoir". Tous sont totalement désespérés. Quand vous entendez que la plupart des soutiens de François Hollande passent leurs temps à dire que si le chef de l'État était élu, ce serait dans "un trou de souris". Certains vont même jusqu'à dire : "un trou de fourmi". Cela va finir dans le chas d'une aiguille...

Valls loyal, mais "libre"

Cela se voit avec les départ en cascade dans les ministères, à Matignon et à l'Elysée. Quarante-huit déjà. C'est recasage à tous les étages, sauve qui peut. Ceux qui ne sont pas encore partis ce sont ceux qui n'ont pas encore trouvé. Lundi, un ministre nous avouait : "Si on fait ce meeting, c'est juste pour ne pas raser les murs !". Vous vous rendez compte dans quel état d'esprit ils sont. Mieux vaut donc être debout sur une estrade que de se morfondre dans son bureau.

À lire aussi
Présidentielle 2017 : les 11 candidats présidentielle 2017
Comptes de campagne : "Nos politiques ne sont pas de bons comptables", note Alba Ventura

Cela vaut pour Manuel Valls. Mais a-t-il le choix ? Le Premier ministre considère qu'il a une responsabilité et qu'il ne peut pas quitter le navire. Vous pensez qu'il a envie d'un deuxième mandat avec François Hollande ? Honnêtement, non. Lundi soir, il a rappelé qu'il était loyal. Il a aussi ajouté qu'il était "libre". La nuance est de taille. Manuel Valls se prépare, si Hollande n'y va pas. Dans le cas contraire, il ira créer son propre parti, il ira refonder la gauche. Mais pour l'instant il est embarqué, et il assume. En fait il va jusqu'au bout dans son soutien à un Président auquel il ne croit pas. Un peu hypocrite ? Un peu politique, dirons-nous.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 François Hollande Manuel Valls
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784655538
"Les soutiens de François Hollande sont totalement désespérés", décrypte Alba Ventura
"Les soutiens de François Hollande sont totalement désespérés", décrypte Alba Ventura
ÉDITO - Quand la Hollandie se serre les coudes pour se donner du courage, cela donne un résultat assez étonnant.
http://www.rtl.fr/actu/politique/les-soutiens-de-francois-hollande-sont-totalement-desesperes-decrypte-alba-ventura-7784655538
2016-08-30 09:40:00
http://media.rtl.fr/cache/qoDScAdn0odMIHkWRugB4g/330v220-2/online/image/2016/0830/7784655984_manuel-valls-et-plusieurs-ministres-reunis-a-colomiers-le-29-aout-2016.jpg