3 min de lecture Les Républicains

Les Républicains : qui sont les 4 candidats à la présidence du parti ?

Les candidats à la tête du parti Les Républicains devaient déposer leurs parrainages avant 20 heures, mercredi 11 octobre. Ils sont quatre à prétendre à la présidence.

Laurent Wauquiez, président LR d'Auvergne-Rhône-Alpes Crédits : AFP / Boris Horvat | Date : 29/09/2017
4 >
Laurent Wauquiez, président LR d'Auvergne-Rhône-Alpes Crédits : AFP / Boris Horvat | Date : 29/09/2017
Florence Portelli, porte-parole de François Fillon, le 2 avril 2016 Crédits : Capture d'écran YouTube | Date : 11/10/2017
Le député-maire LR du Touquet, Daniel Fasquelle Crédits : SIPA | Date : 11/10/2017
Maël de Calan, conseiller régional du Finistère, est candidat à la présidence des Républicains. Crédits : FRED TANNEAU / AFP | Date : 05/09/2017
1/1
Sarah Belien
Sarah Belien
et AFP

Laurent Wauquiez ne devrait pas être seul. Au total, quatre personnes ont présenté tous les parrainages requis avant la date butoir, mercredi 11 octobre à 20 heures. Pour pouvoir espérer accéder à la tête du parti Les Républicains (LR), les quatre prétendants - Laurent Wauquiez, Florence Portelli, Maël de Calan et Daniel Fasquelle, devaient réunir au moins 13 soutiens de parlementaires et 2.347 signatures d'adhérents sur 15 départements.

Pour le moment, les dossiers de candidature doivent être validés par la Haute Autorité. Il faut donc attendre le 26 octobre pour que la liste des candidats retenus soit publiée. À partir de cette date, les candidats pourront officiellement commencer leur campagne. 

À lire aussi
Des partisans de "Sens Commun" le 15 novembre 2014 à Paris polémique
Les Républicains : le mouvement Sens Commun est en pleine crise 

L'élection aura lieu les 10 et 17 décembre 2017. Les militants du parti seront appelés aux urnes afin de désigner le nouveau président des Républicains, qui aura pour mission de rassembler une droite fragilisée depuis la défaite à l'élection présidentielle.

1. Laurent Wauquiez, le grand favori

L'actuel vice-président de LR semble être bien parti pour prendre la tête du parti. Il a d'ailleurs réuni le plus grand nombre de parrainages, près de 20.500, et 135 signatures de parlementaires. Le président de la région Auvergne - Rhône-Alpes est cependant accusé par certains dans son propre camp d'être "clivant" et de flirter avec l'extrême droite.

"En France, quand on dit qu'on est de droite, c'est tout de suite l'ultra-droite. Je défends les valeurs de travail et pas d'assistanat. Je parle des classes moyennes, je considère qu'il faut qu'il y ait un minimum d'autorité qui soit du côté des forces de l'ordre. Est-ce que c'est l'ultra-droite ? Je pense juste que ce sont des valeurs centrales pour notre pays," a-t-il répondu au micro de RTL, mercredi 11 octobre.

2. Florence Portelli, l'ex-porte-parole de François Fillon

La maire de Taverny (Val d'Oise) est la première à avoir déposé ses parrainages au siège du parti mercredi. L'ancienne porte-parole de François Fillon à la présidentielle a réuni plus de 5.000 parrainages militants et 16 soutiens d'élus

Dans un entretien au Journal du Dimanche, la candidate de 39 ans se décrit "comme une militante qui n’a jamais lâché le terrain. Je sais que c'est dans l'air du temps de cracher dans la soupe, mais ce n'est pas mon cas," déclare-t-elle en faisant référence à son soutien à l'ancien candidat à l'élection présidentielle.

La jeune femme poursuit en décrivant sa ligne politique comme étant "claire, définie par le programme de François Fillon que je compte reprendre en l'enrichissant afin de mieux s'adresser aux classes moyennes et populaires ainsi qu'aux jeunes."

3. Daniel Fasquelle, le challenger sarkozyste

Daniel Fasquelle était devenu trésorier de l'UMP, ancien nom des Républicains, après la victoire de Nicolas Sarkozy à la présidence du parti en 2014. "Après avoir redressé les comptes, je veux redresser le parti. C'est un défi qui ne me fait pas peur", a-t-il déclaré au Parisien.

Le député de la 4e circonscription du Pas-de-Calais a passé ces trois derniers mois à faire le tour de la France pour collecter ses parrainages. Celui qui s'est engagé dans la course à la présidence le 26 août dernier lors du campus des Jeunes Républicains au Touquet a réussi à collecter plus de 2.500 parrainages et plus de 20 parlementaires.

Invité politique du Grand Soir 3, le candidat a estimé que "Les Républicains doivent être fermes sur les questions de lutte contre l'insécurité et le communautarisme et avoir un message fort dans le domaine économique et social."

4. Maël de Calan, le jeune juppéiste

Il s'est présenté comme "l'alternative à Wauquiez" dans un entretien accordé au Point. Maël de Calan, 37 ans, est le plus jeune des candidats à la présidence des Républicains. Le juppéiste a réussi à obtenir la signature de plus de 3.000 militants et 22 parlementaires en adoptant une ligne modérée face à la position politique de ses adversaires.

L'ancien porte-parole d'Alain Juppé estime être de droite, mais "une droite modérée". Dans une interview à L'Obs, le candidat déclare également "adhérer à plusieurs propositions que porte Macron, notamment en matière économique. Je voterai les mesures qui iront dans le bon sens." Et à propos de Laurent Wauquiez, le jeune juppéiste entend faire barrage à "la droite contestataire, transgressive et clivante".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Les Républicains Laurent Wauquiez
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790480761
Les Républicains : qui sont les 4 candidats à la présidence du parti ?
Les Républicains : qui sont les 4 candidats à la présidence du parti ?
Les candidats à la tête du parti Les Républicains devaient déposer leurs parrainages avant 20 heures, mercredi 11 octobre. Ils sont quatre à prétendre à la présidence.
http://www.rtl.fr/actu/politique/les-republicains-qui-sont-les-4-candidats-a-la-presidence-du-parti-7790480761
2017-10-12 18:13:11
http://media.rtl.fr/cache/9BhE0JtBjSUHoWYGdYAgGQ/330v220-2/online/image/2017/0118/7786795431_le-siege-du-parti-les-republicains-a-paris.jpg