2 min de lecture Guyane

Guyane : le gouvernement va allouer "un milliard d'euros" pour sortir de la crise

L'enveloppe a pour but de régler le conflit social qui touche le département d'Outre-Mer.

Un barrage routier bloque la circulation des véhicules à Kourou, en Guyane, samedi 25 mars
Un barrage routier bloque la circulation des véhicules à Kourou, en Guyane, samedi 25 mars Crédit : JODY AMIET / AFP
104761573555224952563
Clémence Bauduin
et AFP

Vers la fin de la grève générale en Guyane ? Après deux semaines de lourde crise sociale dans le département d'outre-mer, les ministres de l'Intérieur Matthias Fekl et des Outre-mer Ericka Bareigts ont annoncé, samedi 1er avril, qu'une somme de 1,085 milliard d'euros d'engagements allait être consacrée à une tentative de sortie de crise. "Nous savons que la crise est profonde et touche tout un territoire", a déclaré Matthias Fekl devant une délégation d'une cinquantaine de personnes, reçue à la préfecture de région à Cayenne. 

Le nouveau ministre de l'Intérieur a pointé un "besoin de réponses immédiates, mais aussi d'un travail au long cours." Les engagements toucheront à la sécurité, à la justice, à l'éducation ou encore à la santé, selon les précisions de Matthias Fekl. Le total a été chiffré à 1,085 milliards d'euros par la ministre des Outre-Mer, Ericka Bareigts.

400 pages de revendications

Avant cette annonce, l'exécutif avait déjà validé, entre autres mesures, la création d'un Tribunal de grande instance et d'un centre pénitentiaire à Saint-Laurent du Maroni, la deuxième ville du territoire, ainsi que la suspension de la cession du centre médical de Kourou. La délégation guyanaise s'était présentée devant les ministres avec un cahier de revendications de plus de 400 pages, rédigées par des collectifs appuyés par des élus.

À lire aussi
Les habitants de Saint-Pierre-et-Miquelon sont les premiers Français à voter pour la présidentielle 2017 présidentielle 2017
Élection présidentielle 2017 : le premier tour a débuté en outre-mer

Le quotidien Les Echos avait affirmé le 29 mars, jour du départ des ministres Fekl et Bareigts pour la Guyane, que ces derniers "seraient en mesure de poser sur la table des négociations un pacte de développement de la Guyane de 4 milliards sur un peu moins de 10 ans" mais l'information avait été démentie. "On ne travaille pas comme ça. On travaille avec les acteurs à des mesures utiles pour la Guyane, pas sur des chiffres fantaisistes et inventés", avait répondu Matignon.

La Guyane, vaste territoire d'Amérique du Sud - 83.000 kilomètres carrés -, connaît depuis une dizaine de jours un mouvement de contestation d'une ampleur historique, sur fond de revendications sécuritaires, économiques et sociales. Mardi 28 mars, ce département a connu "la plus grosse manifestation de son histoire", de l'aveu même de la préfecture, avec près de 15.000 marcheurs sur une population de 250.000 habitants. Les 37 syndicats membres de l'Union des travailleurs guyanais (UTG) avaient voté à la quasi-unanimité la grève générale illimitée qui a commencé lundi 27 mars.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Guyane Outre-mer Excuses
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787911902
Guyane : le gouvernement va allouer "un milliard d'euros" pour sortir de la crise
Guyane : le gouvernement va allouer "un milliard d'euros" pour sortir de la crise
L'enveloppe a pour but de régler le conflit social qui touche le département d'Outre-Mer.
http://www.rtl.fr/actu/politique/guyane-le-gouvernement-va-allouer-un-milliard-d-euros-pour-sortir-de-la-crise-7787911902
2017-04-01 16:58:00
http://media.rtl.fr/cache/MQwuxN6M_S-fzGhHtEmTIw/330v220-2/online/image/2017/0325/7787823182_un-barrage-routier-bloque-la-circulation-des-vehicules-a-kourou-en-guyane-samedi-25-mars.jpg