Élections départementales 2015 : "Je suis heureux de ne pas être dans la cuisine politique de l'UMP et du PS", se réjouit Florian Philippot

INVITÉ RTL - Le vice-président du Front national a rejeté les arrangements politiques alors que Nicolas Sarkozy appelle au "ni-ni" lors du second tour des élections départementales.

Florian Philippot, invité de RTL, le 26 mars 2015 >
Florian Philippot "heureux de ne pas être dans la cuisine politique" Crédit Image : Fanny Bonjean / RTL.fr | Crédits Média : RTL | Durée : | Date :
1/

Un peu en deçà des résultats annoncés, le Front national s'est positionné en deuxième position derrière l'alliance UMP-UDI au premier tour des élections départementales. Le vice-président du parti, Florian Philippot refuse de s'avancer quant à la conquête d'un département. "On peut toujours l'espérer mais je ne peux pas vous dire lequel car ça reste très compliqué. On ne peut qu'être prudent en démocratie. La marche est haute", a-t-il lancé alors que le Front national comptait 1 élu départemental sur 4.000 avant ces élections

Avant fin le second tour, le parti de Marine Le Pen a déjà remporté quatre cantons, soit huit élus grâce à des résultats historiques entre 20 et 25% des suffrages exprimés. "On espère en avoir le maximum mais ce qui ont la clé, ce sont les abstentionnistes", a-t-il rappelé comme un appel au vote dimanche 29 mars. Surtout que pour Florian Philippot, "pas mal d'électeurs de l'UMP ne vont pas apprécier le petit spectacle, l'écart abyssal entre le ni-ni de la vitrine nationale et la réalité de terrain".

Le ni-ni ou les "tambouilles politiciennes"

Le numéro 2 du parti s'est alors dit "heureux de ne pas être dans la petite cuisine politique du PS et de l'UMP" alors que dans certains départements, le parti de Nicolas Sarkozy appelle à voter socialiste comme dans le Nord, à Nîmes, à Toulon, en Moselle ou dans le sud de la Drôme par exemple. "C'est très révélateur car les électeurs de l'UMP, à qui l'on fait croire que l'on s'écharpe entre PS et UMP, au moment de choisir on leur demande de soutenir François Hollande et Manuel Valls", a-t-il lancé comme symbole des "tambouilles politiciennes".

S'il garde espoir quant au score du Front national, Florian Philippot a une nouvelle fois pointé du doigt le score du Parti socialiste. "Il y a une cave de chardons ou de verres pillés car quand je vois le score épouvantable et le désaveu de Manuel Valls, je pense que le PS devrait la jouer plus modeste". 

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7777135696
Élections départementales 2015 : "Je suis heureux de ne pas être dans la cuisine politique de l'UMP et du PS", se réjouit Florian Philippot
Élections départementales 2015 : "Je suis heureux de ne pas être dans la cuisine politique de l'UMP et du PS", se réjouit Florian Philippot
INVITÉ RTL - Le vice-président du Front national a rejeté les arrangements politiques alors que Nicolas Sarkozy appelle au "ni-ni" lors du second tour des élections départementales.
http://www.rtl.fr/actu/politique/elections-departementales-2015-je-suis-heureux-de-ne-pas-etre-dans-la-cuisine-politique-de-l-ump-et-du-ps-se-rejouit-florian-philippot-7777135696
2015-03-26 08:15:00
http://media.rtl.fr/cache/eqnwCpVAhi4Z5LjxhM2OPg/330v220-2/online/image/2015/0326/7777135730_florian-philippot-invite-de-rtl-le-26-mars-2015.jpg