"Des paroles et des actes" : pourquoi aucune personnalité politique ne va débattre avec Nicolas Sarkozy

REPLAY - Selon nos informations, l'Élysée a empêché ses ministres de se rendre sur le plateau de France 2.

>
Nicolas Sarkozy n'aura pas de débatteur politique en face dans "Des paroles et des actes" Crédit Image : AFP / Pascal Guyot Crédit Média : Benjamin Sportouch

Petit couac pour Des paroles et des actes. Pour la venue de Nicolas Sarkozy dans son émission politique phare, jeudi 4 février, France 2 recherchait depuis plusieurs jours un autre invité pour débattre avec le président du parti Les Républicains. Mais après plusieurs requêtes lancées et des désistements, aucune personnalité politique ne fera finalement face à l'ancien chef de l'État. La séquence du débat a donc été purement et simplement supprimée.

Selon nos informations, François Hollande a mis son veto pour qu'il n'y ait aucun représentant du gouvernement autour de la table. C'est pourquoi Jean-Marie Le Guen, ministre des relations avec le Parlement, s'est ravisé après avoir donné son accord à la chaîne publique. Avant lui, d'autres ministres avaient directement décliné l'invitation : Christiane Taubira, quand elle était encore à la Justice, mais aussi Marisol Touraine, ministre de la Santé, et enfin Emmanuel Macron, ministre de l'Économie.

Sarkozy ne voulait pas de Cambadélis

Mais cette absence d'interlocuteur n'est pas à mettre seulement sur le compte de l'Élysée. Nicolas Sarkozy a également fait son difficile, en refusant un duel avec Jean-Christophe Cambadélis. Car s'il était d'accord pour dialoguer avec un ministre, il ne l'était pas pour le faire avec le premier secrétaire du Parti socialiste qui n'est, selon l'ancien chef de l'État, pas à son niveau. Un tacle déjà vu l'année dernière, au moment des attentats de janvier. Dans l'entourage de Nicolas Sarkozy, on se défend cependant de tout caprice.

Par conséquent, France 2 va rallonger la séquence de l'échange avec le panel de Français, qui avait notamment donné lieu à un passe d'armes entre Alain Finkielkraut et une enseignante d'anglais. Ainsi, ils seront six spectateurs à faire face à Nicolas Sarkozy, chacun leur tour, pendant quelques minutes. Un exercice qu'il pourrait apprécier, lui qui multiplie les rencontres et les discussions avec la population.

Cette intervention médiatique ne sera en tout cas pas de trop pour son opération reconquête. Son livre, La France pour la viese vend très bien mais cela ne se ressent pas dans les sondages. Au contraire : dans le dernier baromètre du Figaro, il perd 4 points (21%) et se retrouve loin derrière son principal concurrent Alain Juppé (43%).

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7781699920
"Des paroles et des actes" : pourquoi aucune personnalité politique ne va débattre avec Nicolas Sarkozy
"Des paroles et des actes" : pourquoi aucune personnalité politique ne va débattre avec Nicolas Sarkozy
REPLAY - Selon nos informations, l'Élysée a empêché ses ministres de se rendre sur le plateau de France 2.
http://www.rtl.fr/actu/politique/des-paroles-et-des-actes-pourquoi-aucune-personnalite-politique-ne-va-debattre-avec-nicolas-sarkozy-7781699920
2016-02-04 13:37:58
http://media.rtl.fr/cache/7VxZl7kaNPKIUxxBrdtu7w/330v220-2/online/image/2016/0126/7781551224_nicolas-sarkozy-a-nimes-le-20-janvier-2016.jpg