2 min de lecture Présidentielle 2017

"Cabinet noir" : Hortefeux rappelle que Fillon souhaitait s'en servir contre Sarkozy

L'ancien ministre de l'Intérieur a tenu à rappeler qu'en juin 2014 François Fillon avait demandé à l'Élysée un coup de pouce afin d’accélérer les procédures judiciaires contre son rival politique.

Brice Hortefeux et François Fillon à l'Assemblée nationale en décembre 2010
Brice Hortefeux et François Fillon à l'Assemblée nationale en décembre 2010 Crédit : AFP
Emeline Le Naour

Au lendemain des lourdes accusations lancées par François Fillon à l'adresse de l'Élysée et de son supposé "cabinet noir", Brice Hortefeux, ex-ministre sarkozyste a exhumé une anecdote embarrassante pour le candidat Les Républicains.

Jeudi 23 mars, sur le plateau de L'Émission politique, François Fillon a affirmé que François Hollande animait un "cabinet noir" au sein de l'Élysée en instrumentalisant les écoutes téléphoniques émanant des services de renseignements à des fins politiques. Un système illégal, qualifié par le candidat Les Républicains de "scandale d'État" et dont il aurait été victime dans l'affaire des emplois fictifs de sa femme Penelope.

À la suite de la déclaration de François Fillon, Brice Hortefeux, proche de Nicolas Sarkozy, aurait lancé ironiquement : "Fillon est certainement sincère. Il croit tellement à ce cabinet noir qu'il est allé voir Jouyet pour lui demander d'accélérer les procédures judiciaires contre Nicolas Sarkozy", aurait-il ainsi lancé ironiquement comme rapporte le Canard Enchaîné dans son édition de mercredi 29 mars. Un "souvenir" qui met encore un peu plus à mal la stratégie du candidat, acculé par sa mise en examen et les défections de son camp.

À lire aussi
Présidentielle 2017 : les 11 candidats présidentielle 2017
Comptes de campagne : "Nos politiques ne sont pas de bons comptables", note Alba Ventura

"Taper vite" sur Nicolas Sarkozy

"C'est un livre (...) qui explique que François Hollande fait remonter toutes les écoutes judiciaires qui l'intéressent à son bureau, ce qui est d'une illégalité totale", avait déclaré jeudi 23 mars sur le plateau de l'émission de France 2 François Fillon en s'appuyant sur Bienvenue place Beauvau pour étayer sa thèse. "On cherchait un cabinet noir, on l'a trouvé, en tout cas, à travers ces allégations", conclut-t-il, avant de demander "qu'il y ait une enquête d'ouverte sur les allégations qui sont portées dans ce livre".

Trois ans plus tôt, François Fillon aurait donc tenté de se servir de ce système d'écoutes qu'il dénonce aujourd'hui dans une tentative de déstabilisation contre Nicolas Sarkozy, alors lui aussi cerné par les procédures judiciaires. L'information avait été relevée à l'époque par le journal Le Monde. Le 24 juin 2014, François Fillon avait déjeuné avec le secrétaire général de l'Élysée, Jean-Pierre Jouyet. 

Ce cabinet noir n'existe pas

Didier Hassoux, co-auteur de "Bienvenue place Beauvau"
Partager la citation

Lors du repas, le premier avait demandé au second de "taper vite" en accélérant les enquêtes en cours sur Nicolas Sarkozy afin de "ne pas le laisser revenir". Une information confirmée quelque temps plus tard par François Hollande. Le président avait alors précisé que si la demande avait bel et bien existé, il ne serait jamais intervenu dans aucune procédure judiciaire, contrairement à "(ses) prédécesseurs".

La manœuvre avait d'ailleurs été évoquée par Didier Hassoux, co-auteur de Bienvenue place Beauvau. Interrogé sur France Inter à propos de l'existence d'un "cabinet noir", le journaliste avait aussitôt démenti, dénonçant une instrumentalisation de son livre : "François Fillon y croit tellement que le 24 juin 2014 (...), il est allé voir Jean-Pierre Jouyet, qui est le numéro 2 de l'Élysée, pour lui demander d'activer ce cabinet noir. Ce cabinet noir n'existe pas", a-t-il insisté.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Brice Hortefeux François Fillon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787871614
"Cabinet noir" : Hortefeux rappelle que Fillon souhaitait s'en servir contre Sarkozy
"Cabinet noir" : Hortefeux rappelle que Fillon souhaitait s'en servir contre Sarkozy
L'ancien ministre de l'Intérieur a tenu à rappeler qu'en juin 2014 François Fillon avait demandé à l'Élysée un coup de pouce afin d’accélérer les procédures judiciaires contre son rival politique.
http://www.rtl.fr/actu/politique/cabinet-noir-quand-hortefeux-se-souvient-que-fillon-souhaitait-s-en-servir-contre-sarkozy-7787871614
2017-03-29 16:42:00
http://media.rtl.fr/cache/LMomIhxnfDHyrwhFE-Lowg/330v220-2/online/image/2017/0329/7787871713_brice-hortefeux-et-francois-fillon-a-l-assemblee-nationale-en-decembre-2010.jpg