2 min de lecture Assemblée nationale

Assemblée nationale : Ferrand et Castaner divergent sur le cumul emploi-mandat

ÉCLAIRAGE - Les deux ministres du premier mois du quinquennat d'Emmanuel Macron portent des opinions différentes sur la question.

Richard Ferrand et Christophe Castaner sur RTL.
Richard Ferrand et Christophe Castaner sur RTL. Crédit : RTLNet
109127536140888961261
Ludovic Galtier
Journaliste RTL

Leurs noms figuraient tous deux parmi le "commando" du premier gouvernement d'Édouard Philippe. Par médias interposés mardi 20 juin, Richard Ferrand (Cohésion des territoires) et Christophe Castaner (Relations avec le parlement et porte-parole du gouvernement) ont été invités à commenter l'un des aspects du projet de loi de confiance dans la vie publique présenté au printemps en Conseil des ministres. En clair, la question est simple : les députés peuvent-ils mener de front une vie professionnelle et leur fonction de député ?

Poussé vers la porte de sortie du gouvernement par Emmanuel Macron pour briguer la présidence du groupe La République En Marche à l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, rémunéré par les Mutuelles de Bretagne alors qu'il percevait dans le même temps une indemnité de député, a expliqué sur RTL ce que peut, selon lui, faire un député en 2017. "J'ai toujours considéré qu'il était plutôt sain que des parlementaires continuent à exercer une activité professionnelle. Personne ne s'indigne du fait qu'il puisse y avoir des médecins, des avocats, des notaires et d'autres qui continuent à exercer leur métier."

Le secrétaire général de La République En Marche ne voit pas d'objection dans le fait de cumuler activité professionnelle et fonction de député. "Avouez que c'est un peu paradoxal de dire à quelqu'un (que) désormais parce que vous êtes élu, vous devez cesser de travailler. Je trouverai ça un peu étrange. Bien souvent, on parle de déconnexion des élus nationaux avec les réalités que vivent les Français. Il me semble que le lien avec le travail est une manière de ne pas être déconnecté. Il ne faut pas que l'Assemblée nationale devienne une sorte de local clos", termine-t-il jugeant que les bornes sont le conflit d'intérêt.

"Qu'ils se consacrent totalement à leur activité de parlementaire"

Invité à la même heure de Politique Matin sur LCPChristophe Castaner, député des Alpes-de-Haute-Provence et ancien collègue de Richard Ferrand, formule une autre proposition. Le premier porte-parole du gouvernement sous l'ère Macron concède que les députés récemment élus puissent en début de mandat mener à bien la transition au sein de leur entreprise s'ils sont patrons. Mais "j'attends de chacun d'entre eux qu'ils se consacrent totalement, pleinement à leur activité de parlementaire le plus vite possible", explique-t-il.

À lire aussi
François De Rugy, président de l'Assemblée nationale confidentiels politique
François de Rugy n'entend pas lâcher la présidence de l'Assemblée nationale

Christophe Castaner ajoute qu'il lui paraît "évident" que l'activité professionnelle des députés soit marginale "sinon ils ne seront pas dans l'esprit de la loi, même si la loi le permet aujourd'hui. Ils n'auront pas à être des administrateurs actifs de leur société et surtout ils devront veiller à se déporter chaque fois qu'il y aura un sujet, qui relèvera de leur activité personnelle, traité dans l'Hémicycle." Les débats sur le projet de loi de confiance dans la vie publique trancheront définitivement la ligne cet été.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Assemblée nationale Législatives 2017 Richard Ferrand
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789041809
Assemblée nationale : Ferrand et Castaner divergent sur le cumul emploi-mandat
Assemblée nationale : Ferrand et Castaner divergent sur le cumul emploi-mandat
ÉCLAIRAGE - Les deux ministres du premier mois du quinquennat d'Emmanuel Macron portent des opinions différentes sur la question.
http://www.rtl.fr/actu/politique/assemblee-nationale-ferrand-et-castaner-s-opposent-sur-le-cumul-emploi-mandat-7789041809
2017-06-20 17:42:56
http://media.rtl.fr/cache/YvFVS7HjCfESNXlncTjqzw/330v220-2/online/image/2017/0620/7789043286_richard-ferrand-et-christophe-castaner-sur-rtl.jpg