2 min de lecture Christiane Taubira

Affaire Sarkozy : "Christiane Taubira n'a pas menti", affirme Manuel Valls

INVITÉ RTL - Le ministre de l'Intérieur considère que la Garde des sceaux, contredite par les révélations de Jean-Marc Ayrault, n'a pas commis de faute.

Elizabeth Martichoux L'invité de RTL Elizabeth Martichoux
>
Manuel Valls sur les écoutes de Sarkozy : "Je l'ai appris par la presse" Crédit Image : Fanny Bonjean / RTL.fr | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
La rédaction numérique de RTL

Invitée de TF1, lundi 10 mars, Christiane Taubira avait assuré ne pas avoir été mise au courant des écoutes de Nicolas Sarkozy. Une affirmation démentie dès le lendemain par Jean-Marc Ayrault, qui a confirmé que sa ministre de la Justice et lui avaient été informés dès le 26 février.

Selon Manuel Valls, les déclarations de Christiane Taubira ne constituent toutefois pas un mensonge. Accusée par certains de "mensonge d’État", la Garde des sceaux n'aurait donc pas commis de faute. Le ministre de l'Intérieur ajoute qu'il est impossible qu'elle ait pu être mise au courant avant le 26. "Le Parquet ne le savait pas", explique-t-il.

François Hollande n'était pas au courant

"Le Premier ministre a rappelé que personne n'a eu accès au contenu de ses écoutes, rappelle Manuel Valls. Je veux dire stop à ce climat d'hystérisation". Selon lui, "cela fait dix jours que la politique vit au rythme de l'affaire Copé (...), des enregistrements d'un collaborateur venant de l'extrême droite (...), du présumé financement par un État étranger d'une campagne électorale et on voudrait nous faire croire que le gouvernement est en faute. Ça suffit".

À lire aussi
Christiane Taubira quittant le palais de l'Élysée, le 4 mars 2015. insolite
Quand Christiane Taubira ne dormait qu'une heure par nuit pour lire

Le ministre de l'Intérieur confirme par ailleurs que François Hollande n'a été informé des écoutes que le 4 mars, soit plusieurs jours après Jean-Marc Ayrault et Christiane Taubira. "Laissons de côté le président de la République, réclame-t-il. Il doit préserver l'indépendance de la justice".

Tacle contre l'opposition

Manuel Valls a d'ailleurs tenu à démentir les propos concernant Nicolas Sarkozy prêtés par la presse à François Hollande - "je sais exactement ce qu'il fait" et l'a répété : "Dans cette affaire, l'exécutif n'est pas en cause, il n'a fait aucune pression sur les magistrats, il n'a pas entravé le cours de la justice, il n'a pas gêné le déroulement de l'enquête de police et, contrairement au passé, personne n'est intervenu sur le cours de l'affaire".

Le ministre de l'Intérieur estime même que "la France est en train de faire l'expérience concrète de l'indépendance de la justice (...) Chacun respecte les procédures telles qu'elles sont prévues dans la Constitution et la loi". Et de conclure : "On ne peut pas prêter à ce gouvernement les turpitudes du passé."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Christiane Taubira François Hollande Jean-Marc Ayrault
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7770373075
Affaire Sarkozy : "Christiane Taubira n'a pas menti", affirme Manuel Valls
Affaire Sarkozy : "Christiane Taubira n'a pas menti", affirme Manuel Valls
INVITÉ RTL - Le ministre de l'Intérieur considère que la Garde des sceaux, contredite par les révélations de Jean-Marc Ayrault, n'a pas commis de faute.
http://www.rtl.fr/actu/politique/affaire-sarkozy-christiane-taubira-n-a-pas-menti-affirme-manuel-valls-7770373075
2014-03-12 08:34:00
http://media.rtl.fr/cache/-OvHv-dM3p_xKo8DAt-tHA/330v220-2/online/image/2014/0312/7770372693_manuel-valls-invite-de-rtl-le-12-mars-2014.jpg