Taïwan : cet homme décapite une petite fille en pleine rue devant sa mère

Le bourreau, âgé de 33 ans, semble avoir agi sans mobile apparent. Lors de son transfert, il a été attaqué par la foule en colère.

La population taïwanaise (illustration)
Crédit : Chiang Ying-ying/AP/SIPA
La population taïwanaise (illustration)

L'île de Taïwan a été témoin d'une terrible exécution. Dans la journée du lundi 28 mars, une petite fille a été décapitée dans la rue, sous le regard de sa mère. L'auteur de l'agression, prénommé Wang et âgé de 33 ans, semble avoir agi sans mobile apparent. Ce crime a aussitôt suscité une vive émotion sur l'île. La petite fille, victime de l'exécution, s'appelait Liu. Elle se dirigeait avec sa mère vers une station de métro de la capitale Taipei pour un rendez-vous avec des proches, lorsqu'elle a été attaquée, indique la police dans un communiqué. 

Les autorités ne communiquent pas l'âge de la victime mais selon des médias taïwanais, Liu avait à peine quatre ans. Selon les dires de la police taïwanaise, le bourreau aurait maîtrisé la mère et décapité l'enfant avec un couteau de cuisine. "La mère de la fillette s'est ruée sur Wang pour le repousser, mais il était plus fort et l'a poussée sur le côté", précisent-ils. Liu est "décédée sur place", indiquent les autorités locales. 

Hospitalisé pour des problèmes mentaux

Wang a été arrêté sur les lieux du crime et se trouve depuis en garde à vue. Le journal taïwanais Apple Daily, informe que Wang était au chômage et avait par le passé été soigné pour des problèmes mentaux, à la suite d'altercations avec ses parents. Il était d'ailleurs connu des services de police, pour des délits de drogue. Le président sortant Ma Ying-jeou a réclamé lundi soir une enquête minutieuse et a donné l'ordre de renforcer les rondes de voisinage dans tout le pays. 

Un assassinat qui ravive le débat sur la peine de mort

Ce drame a secoué le pays. Lors de son transfert par la police, Wang a été attaqué par la foule en colère. L'assassinat de la petite Liu a d'ailleurs déclenché un élan de critiques contre les partisans de l'abolition de la peine de mort. Le Parlement a annoncé ce mardi 29 mars qu'il allait avancer l'examen d'un texte, désormais prévu jeudi 31 mars. Ce texte assurerait que les assassins d'enfants de moins de 12 ans reçoivent la peine capitale ou du moins, la prison à vie pour les personnes souffrant de troubles mentaux. Néanmoins, la mère de la petite Liu s'est exprimée, réclamant à la population de ne pas immédiatement débattre sur la peine de mort, afin de respecter sa douleur et celle de ses proches. 

La rédaction vous recommande
par Ana Boyrie
Suivez Ana Boyrie sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782589703
Taïwan : cet homme décapite une petite fille en pleine rue devant sa mère
Taïwan : cet homme décapite une petite fille en pleine rue devant sa mère
Le bourreau, âgé de 33 ans, semble avoir agi sans mobile apparent. Lors de son transfert, il a été attaqué par la foule en colère.
http://www.rtl.fr/actu/international/taiwan-cet-homme-decapite-une-petite-fille-en-pleine-rue-devant-sa-mere-7782589703
2016-03-29 12:46:00
http://media.rtl.fr/cache/-35EaFHtGP4_pGMxhtc-qQ/330v220-2/online/image/2016/0329/7782590311_la-population-taiwanaise-illustration.jpg