Syrie : le secrétaire à la défense américain dénonce le manque de collaboration de certains membres de la coalition

En voyage officiel à Davos pour le Forum économique mondial, Ashton Carter a indiqué que plusieurs membres de la coalition anti-djihadiste "ne font rien du tout" pour combattre l'État islamique.

Ashton Carter au Forum économique mondial.
Crédit : FABRICE COFFRINI / AFP
Ashton Carter au Forum économique mondial.

La cordialité diplomatique a pris du plomb dans l'aile vendredi 22 janvier. Alors que les États-Unis ont toujours essayé de saluer la collaboration des 65 pays qui forment la coalition dirigée par Washington, le chef du Pentagone a indiqué que certains n'étaient pas assez mobilisés pour combattre l'État islamique. "Beaucoup ne font pas assez, ou ne font rien du tout", a indiqué Ashton Carter dans une interview à la chaîne CNBC en marge du Forum économique de Davos en Suisse. 

Si le slogan de la coalition est "une mission, plusieurs nations", quelques membres ne sont pas suffisamment investis dans cet objectif commun. "Nous pouvons faire beaucoup nous-mêmes... (mais) nous souhaitons que les autres fassent leur part" a ajouté le secrétaire à la défense des États-Unis sans toutefois citer de noms. Le démocrate ne s'est pas arrêté là dans ses critiques puisque dans une autre interview avec la chaîne Bloomberg TV, Ashton Carter a également qualifié l'alliance de "soit-disant" coalition

Renforcer la lutte

La France n'est pas visée par ces accusations puisqu'elle est directement impliquée dans les offensives aériennes contre Daesh, Washington essaie sans doute d'envoyer un message fort aux partenaires du Moyen-Orient et notamment à l'Arabie saoudite qui joue parfois un double rôle sur le terrain. Si Riyad n'a pas été clairement nommée par Ashton Carter, le secrétaire à la défense s'est en revanche adressé directement à la Turquie en réclamant à Ankara une lutte plus efficace aux points de passage avec la Syrie. "La Turquie est une amie de longue date mais elle a une frontière poreuse pour les combattants étrangers dans les deux sens. Ainsi je pense que les Turcs pourraient faire plus", a-t-il ajouté.


L'administration Obama souhaite clairement accélérer l'offensive contre l'État islamique sur le terrain. Alors que Daesh a reculé depuis quelques semaines, Washington veut désormais des attaques plus structurées au sol afin de consolider les effets des frappes aériennes. En détruisant les infrastructures du groupe terroriste, la coalition affaiblit sa puissance financière, ce qui aurait d'ailleurs entraîné des baisses de salaires des djihadistes. Très critiqué sur ce dossier de la lutte antiterroriste, le camp démocrate souhaite obtenir des résultats forts avant les élections présidentielles de novembre prochain.

La rédaction vous recommande
par Nicolas Ledain
Suivez Nicolas Ledain sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7781512005
Syrie : le secrétaire à la défense américain dénonce le manque de collaboration de certains membres de la coalition
Syrie : le secrétaire à la défense américain dénonce le manque de collaboration de certains membres de la coalition
En voyage officiel à Davos pour le Forum économique mondial, Ashton Carter a indiqué que plusieurs membres de la coalition anti-djihadiste "ne font rien du tout" pour combattre l'État islamique.
http://www.rtl.fr/actu/international/syrie-le-secretaire-a-la-defense-americain-denonce-le-manque-de-collaboration-de-certains-membres-de-la-coalition-7781512005
2016-01-23 03:46:09
http://media.rtl.fr/cache/QIZW1BIUuMJmm2UFKM8s5g/330v220-2/online/image/2016/0123/7781512026_ashton-carter-au-forum-economique-mondial.jpg