1 min de lecture États-Unis

À Seattle, la police provoque l'émoi en abattant une femme noire enceinte

La police de Seattle a tué une femme noire, armée d'un couteau, qui les avait appelés pour un cambriolage.

La ville de Seattle (Illustration)
La ville de Seattle (Illustration) Crédit : CATERS/SIPA
Émilie Jéhanno
Émilie Jéhanno
et AFP

C'est un nouveau drame qui révolte aux États-Unis, sur fond de tensions raciales. Une femme noire, enceinte, a été abattue chez elle par la police de Seattle. Dimanche 18 juin, deux agents sont intervenus et se sont retrouvés face à une femme de 30 ans armée d'un couteau, qui les avait appelés pour signaler un cambriolage. "Les deux agents ont alors tiré, touchant la femme". rapporte la police dans un communiqué. Une enquête a été ouverte pour examiner le recours à la force des deux agents.

Les trois enfants de la victime, identifiée comme étant Charleena Lyles, se trouvaient dans l'appartement au moment du tir. Ils n'ont pas été blessés. Dans la presse locale, des membres de sa famille expliquent qu'elle souffrait de troubles mentaux et s'insurgent contre l'usage d'armes à feu. 

"Il n'y avait aucune raison de lui tirer dessus devant ses bébés, ils pouvaient la maîtriser. Même moi j'aurais pu la maîtriser", a expliqué, en détresse Monika Williams, la sœur de la victime, sur la chaîne de télévision locale Kiro7. "Pourquoi ne pouvaient-ils pas utiliser un Taser contre elle?", a-t-elle demandé.

Vive émotion dans le pays

L'affaire a suscité une vive émotion dans le pays. Des dizaines de personnes ont assisté dimanche à une veillée en mémoire de la jeune femme. Sur Twitter, le nom de Charleena Lyles faisant partie des mots-clés les plus utilisés le 19 juin.

À lire aussi
Le président des États-Unis, Barack Obama États-Unis
Charlottesville : le tweet d'Obama citant Mandela devient le plus "aimé" de Twitter

Lors d'un précédent incident en juin, Charleena Lyles avait déjà appelé la police et menacé les agents qui étaient intervenus "avec de très grands ciseaux", avant d'être arrêtée, a indiqué le porte-parole de la police de Seattle. Ce drame intervient deux jours après l'acquittement d'un policier qui avait tué un automobiliste noir, en juillet dernier, dans le Minnesota. Des milliers de personnes étaient descendus dans la rue le 17 juin pour protester. 

La rédaction vous recommande

 

Lire la suite
États-Unis Police Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789037331
À Seattle, la police provoque l'émoi en abattant une femme noire enceinte
À Seattle, la police provoque l'émoi en abattant une femme noire enceinte
La police de Seattle a tué une femme noire, armée d'un couteau, qui les avait appelés pour un cambriolage.
http://www.rtl.fr/actu/international/seattle-la-police-provoque-l-emoi-en-abattant-une-femme-noire-enceinte-7789037331
2017-06-20 10:22:45
http://media.rtl.fr/cache/qBinMlwoi2ZlBkNNB2I89A/330v220-2/online/image/2016/0809/7784379111_sipa-00766076-000018.jpg