2 min de lecture Diplomatie

Royaume-Uni : la visite de Donald Trump embarrasse Elizabeth II

Le président américain, soutien manifeste du Brexit, avait été invité par la Première ministre Theresa May. Une visite qui ne serait pas du tout au goût de Buckingham Palace.

Elizabeth II le 27 janvier 2017
Elizabeth II le 27 janvier 2017 Crédit : AFP
Emeline Le Naour

Pourtant réputée pour sa retenue, l'annonce de la venue de Donald Trump a fait sortir de sa réserve la diplomatie anglaise. À l'occasion de sa visite à Washington vendredi 27 janvier, la Première ministre Theresa May, visiblement ravie de son entrevue avec le nouveau locataire de la Maison Blanche pro-Brexit, avait retourné la politesse à son hôte, sans consulter Buckingham Palace. Une future visite d'État qui n'enchante pas du tout la Reine Elizabeth II

"L'invitation de Donald Trump à effectuer une visite officielle au Royaume-Uni met la reine dans l'embarras", a expliqué Peter Ricketts, ancien ambassadeur du pays en France dans une lettre publiée dans le Times ce mardi 31 janvier. Le diplomate qualifie l'invitation de "prématurée". Mais c'est peut-être la méthode qui déplaît le plus. Le palais a été "stupéfait" que l'annonce de l'invitation ait été faite durant la conférence de presse de Theresa May à la Maison Blanche. 

Balade en carrosse avec la reine

Très codifiées, les visites d'État impliquent un protocole précis. Défilé en carrosse, discours au Parlement de Westminster et dîner officiel au palais de Buckingham, le tout en compagnie d'Elizabeth II. Des contraintes d'étiquette qui font dire à Peter Ricketts de la transformer en simple visite officielle, sans rencontre avec sa Majesté.

À lire aussi
L'ambassade de Turquie à Paris Turquie
Ismaïl Hakki Musa, ambassadeur de Turquie en France, est l'invité de RTL

Farouchement attachés à la couronne britannique, de nombreux Anglais se refusent à l'idée de voir leur reine rencontrer le sulfureux président. Une pétition en ligne demandant l'annulation de sa venue a déjà réuni 1,7 million de signataires. Un texte l'accompagnant fait valoir que "la misogynie notoire de Donald Trump et sa vulgarité le disqualifient pour être reçu par Sa Majesté la reine et le prince de Galles". La pétition ayant rassemblé plus de 100.000 signatures, le cas de la visite d'État de Donald Trump sera débattu devant le Parlement. 

J'ai envoyé une invitation (...) cette invitation est maintenue

Theresa May
Partager la citation

La mise en place du décret anti-immigration par Donald Trump, rebaptisé par ses détracteurs "Muslim ban" qui empêche la venue sur le territoire américain de ressortissants de 7 pays, a donné lieu a de nombreuses manifestations. Lundi 30 janvier, des dizaines de milliers de personnes ont manifesté à Londres contre le texte, dénonçant également la réaction tardive de la Première ministre britannique à le critiquer. Malgré l'agitation déclenchée par cette annonce, Downing Street a gardé le cap. "J'ai envoyé une invitation (...) cette invitation est maintenue", a déclaré Theresa May lundi 30 janvier. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Diplomatie Grande-Bretagne Royaume-Uni
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787009631
Royaume-Uni : la visite de Donald Trump embarrasse Elizabeth II
Royaume-Uni : la visite de Donald Trump embarrasse Elizabeth II
Le président américain, soutien manifeste du Brexit, avait été invité par la Première ministre Theresa May. Une visite qui ne serait pas du tout au goût de Buckingham Palace.
http://www.rtl.fr/actu/international/royaume-uni-la-visite-de-donald-trump-embarrasse-elizabeth-ii-7787009631
2017-01-31 18:01:00
http://media.rtl.fr/cache/utMvMmWn8TG04j0YpyT47g/330v220-2/online/image/2017/0131/7787009796_elizabeth-ii-le-27-janvier-2017.jpg