1 min de lecture Mistral

Mistral : "Nous ne sommes pas les caniches des États-Unis", déclare Marine Le Pen

Marine Le Pen estime que la France doit honorer la vente des navires Mistral à la Russie, malgré la pression américaine.

Marine Le Pen en conférence à Cournon-d'Auvergne, le 2 octobre 2014.
Marine Le Pen en conférence à Cournon-d'Auvergne, le 2 octobre 2014. Crédit : THIERRY ZOCCOLAN / AFP
La rédaction numérique de RTL
et AFP

"Nous ne sommes pas les caniches des États-Unis", s'est insurgé Marine Le Pen. La présidente du Front national (FN) a estimé vendredi 24 octobre que la France devait respecter son contrat de livraison des navires Mistral à la Russie.

"C'est la parole de la France qui est engagée. Or, nous savons pertinemment que c'est à la demande express du président des États-Unis que ce contrat a été rompu", a-t-elle déclaré, à l'occasion d'une conférence de presse surtout consacrée à l'immigration clandestine à Calais (Pas-de-Calais).

Nous ne sommes pas les caniches des États-Unis, redevenons enfin une nation libre et souveraine

Marine Le Pen
Partager la citation

"Nous ne sommes pas les caniches des États-Unis, redevenons enfin une nation libre et souveraine", a-t-elle ajouté.

À lire aussi
Un "Mistral" dans le port de Saint-Nazaire, le 16 mars 2015 Défense
Mistral : l'Égypte va-t-elle vraiment payer pour nos deux bâtiments de guerre ?

"Comment un pays pourra passer un contrat avec la France s'il pense que, sur une simple demande de M. (Barack) Obama (le président des États-Unis), la France va renoncer au dernier moment à un contrat sur lequel elle a déjà touché une partie de l'argent?" s'est-elle interrogée.

Une vente conclue sous Nicolas Sarkozy

Mi-octobre, le président François Hollande avait réaffirmé que le cessez-le-feu devait être "entièrement respecté" en Ukraine pour que la France procède comme prévu à la fin du mois à la livraison d'un premier navire Mistral à Moscou.

La vente de deux navires Mistral à la Russie avait été conclue en juin 2011 sous la présidence de Nicolas Sarkozy, pour près de 1,2 milliard d'euros. Ces bâtiments de projection et de commandement (BPC) sont des navires de guerre polyvalents pouvant transporter des hélicoptères et des chars, ou accueillir un état-major embarqué.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mistral Russie Marine Le Pen
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7774979834
Mistral : "Nous ne sommes pas les caniches des États-Unis", déclare Marine Le Pen
Mistral : "Nous ne sommes pas les caniches des États-Unis", déclare Marine Le Pen
Marine Le Pen estime que la France doit honorer la vente des navires Mistral à la Russie, malgré la pression américaine.
http://www.rtl.fr/actu/international/mistral-nous-ne-sommes-pas-les-caniches-des-etats-unis-declare-marine-le-pen-7774979834
2014-10-24 15:37:48
https://media.rtl.fr/cache/yMbhHv36-eKFIi67g_1B6w/330v220-2/online/image/2014/1013/7774802165_000-par7991310.jpg