1 min de lecture Corée du Nord

Missiles nord-coréens : les États-Unis sanctionnent deux responsables

Les États-Unis ont sanctionné deux dirigeants Nord-Coréens dans la foulée d'une résolution onusienne durcissant les mesures de rétorsion contre Pyongyang.

Rex Tillerson, le 29 novembre 2017 à Washington
Rex Tillerson, le 29 novembre 2017 à Washington Crédit : SAUL LOEB / AFP
Paul Véronique et AFP

"Les deux parties partagent l'opinion que le programme de missile nucléaire nord-coréen est contraire aux exigences du Conseil de sécurité de l'ONU", a indiqué mardi 26 décembre le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué relatant un entretien téléphonique entre Sergueï Lavrov et Rex Tillerson. "Il a été souligné qu'il était nécessaire de passer d'un langage de sanctions à un processus de négociations dès que possible", ajoute le texte.

Les sanctions américaines annoncées ce mardi visent Kim Jong Sik et Ri Pyong Chol, "des dirigeants des programmes balistiques" nord-coréens et "s'inscrivent dans une campagne de pression maximale pour isoler la Corée du Nord et faire en sorte que la péninsule coréenne soit entièrement dénucléarisée", a pour sa part expliqué le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, cité dans un communiqué.

Une sanction complémentaire à celles de l'ONU

La décision de bloquer tous les éventuels avoirs aux États-Unis et transactions avec ces deux dirigeants nord-coréens "fait suite à la résolution du Conseil de sécurité des Nations unies vendredi 22 décembre, qui impose de nouvelles sanctions fortes contre la Corée du Nord pour l'empêcher de pouvoir lever des fonds illicites", a ajouté M. Mnuchin.

À lire aussi
La DMZ, zone démilitarisée, sépare la Corée du Nord et le Corée du Sud. Corée du Nord
Les deux Corées rapprochées : "C'était une trêve olympique", analyse Juliette Morillot

Les membres du Conseil de sécurité avaient voté vendredi à l'unanimité sur un texte américain durcissant les sanctions contre la Corée du Nord, en ciblant le pétrole et les travailleurs nord-coréens à l'étranger. Kim Jong Sik et Ri Pyong Chol étaient visés par cette résolution, précise le département du Trésor dans son communiqué. 

Pyongyang avait qualifié d'"acte de guerre" ces nouvelles sanctions, le neuvième train de sanctions onusiennes, dont les trois derniers ont été adoptés sous l'impulsion des Américains après des essais de missiles et un test nucléaire menés par la Corée du Nord.

La rédaction vous recommande

 

Lire la suite
Corée du Nord États-Unis Russie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791591465
Missiles nord-coréens : les États-Unis sanctionnent deux responsables
Missiles nord-coréens : les États-Unis sanctionnent deux responsables
Les États-Unis ont sanctionné deux dirigeants Nord-Coréens dans la foulée d'une résolution onusienne durcissant les mesures de rétorsion contre Pyongyang.
http://www.rtl.fr/actu/international/missiles-nord-coreens-les-etats-unis-sanctionnent-deux-responsables-7791591465
2017-12-27 01:55:00
http://media.rtl.fr/cache/CCuxNjKxFN5kWYKRs13X3Q/330v220-2/online/image/2017/1201/7791222099_rex-tillerson-le-29-novembre-2017-a-washington.jpg