2 min de lecture International

Méditerranée : le fiasco du navire anti-migrants de l'extrême droite

Le navire C-Star souhaite renvoyer les embarcations de migrants vers les côtes africaines. Depuis le début de sa mission en juillet, il cumule les problèmes.

>
Un port tunisien se mobilise contre un bateau anti-migrants Crédit Image : ANDREAS SOLARO / AFP | Crédit Média : GIOVANNI GREZZI/STR/AFPTV/AFP | Date :
Loïs Richard et AFP

Les troubles et les échecs s'accumulent. Le C-Star est un navire de 40 mètres de long qui vogue en méditerranée depuis juillet dans le cadre du projet "Defend Europe". Le navire est loué par le groupuscule d'extrême droite Génération identitaire et a été financé par une campagne participative lancée par des militants anti-migrations français, allemands et italiens.

Sur son site, les militants expliquent vouloir "documenter les agissements des ONG, révéler leur collaboration avec les trafiquants passeurs, et intervenir s'ils font quelque chose d'illégale". 

Dans une vidéo postée sur twitter, l'un des militants explique que le C-Star veut renvoyer les embarcations de migrants vers les côtes africaines. Une mission illégale au regard du droit maritime international qui interdit de forcer une navire croisant dans les eaux internationales à regagner une côte. C'est loin d'être le seul problème pour l'équipage du C-Star.

À lire aussi
Le parlementaire britannique Desmond Swayne s'endort à la Chambre des Communes Royaume-Uni
VIDÉO - Le conservateur Desmond Swayne s'endort au Parlement britannique

Des pêcheurs tunisiens se mobilisent contre le navire anti-migrants

D'après les données du site marinetraffic.com, le C-Star est immobilisé depuis plusieurs heures au large des côtes tunisiennes lundi 7 août. Dans la journée, le puissant syndicat tunisien UGTT a publié sur Facebook un message appelant à ne pas ravitailler le navire. "À tous les agents et employés des ports tunisiens : ne laissez pas le bateau du racisme C-Star souiller les ports de Tunisie". 

Un appel qui fait suite à la mobilisation de pêcheurs tunisiens pour empêcher un éventuel accostage dans le port de Zarzis dimanche 6 août. Si le C-Star approche vers le port, "nous allons fermer le canal qui sert au ravitaillement", a affirmé un responsable de l'Association des marins pêcheurs. 

Samedi 6 août au large des côtes libyennes, le C-Star a suivi à quelques centaines de mètres l'Aquarius. Un navire affrété par les ONG françaises SOS méditerranée et Médecins sans frontières qui vient en aide aux migrants. Un échange radio entre les deux navires a été enregistré.

Les anti-migrants ont permis à des Tamouls de déposer une demande d'asile

Au début de son périple, le C-Star avait été retenu pendant une semaine dans le canal de Suez par les autorités égyptiennes à la recherche d'armes à bord. À l'escale suivante à Famagouste (Chypre), le commandant et les membres de l'équipage avaient été interpellés par les autorités. Selon un quotidien local, ils étaient soupçonnés de faux et usage de faux.

Au cours de cet arrêt, une partie de l'équipage Sri-lankais en a profité pour demander l'asile en Europe. Certains affirment qu'ils ont dû payer pour embarquer à bord du C-Star. Un comble pour les identitaires qui luttent contre l'immigration et qui se sont ainsi retrouvés dans le rôle des passeurs. Les identitaires de "Defend Europe" ont répondu qu'il s'agissait d'apprentis marins Tamouls, et qu'ils avaient payé pour "valider leurs diplômes".

Après ce nouvel incident, les identitaires de "Defend Europe" ont renoncé à faire escale en Grèce ou en Sicile où les autorités locales craignaient que cela ne déclenche des manifestations. 

Plus de 2.300 migrants morts depuis le 1er janvier

D'après les chiffres de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), 111.514 migrants et réfugiés sont arrivés en Europe par la mer depuis le 1er janvier. D'après les gardes-côtes italiens, un tiers ont été aidé par des navires affrétés par des ONG. Plus de 2.360 sont morts en tentant cette traversée périlleuse.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
International Migrants Mer
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789638776
Méditerranée : le fiasco du navire anti-migrants de l'extrême droite
Méditerranée : le fiasco du navire anti-migrants de l'extrême droite
Le navire C-Star souhaite renvoyer les embarcations de migrants vers les côtes africaines. Depuis le début de sa mission en juillet, il cumule les problèmes.
http://www.rtl.fr/actu/international/mediterranee-le-fiasco-du-navire-anti-migrants-de-l-extreme-droite-7789638776
2017-08-07 15:35:00
http://media.rtl.fr/cache/E3FEt0gZ2aZ_28wrl6oPPA/330v220-2/online/image/2017/0501/7788354778_des-migrants-entasses-sur-un-canot-pneumatique-au-large-de-la-cote-libyenne-le-5-novembre-2016.jpg