1 min de lecture États-Unis

Atteinte par les flammes, Los Angeles évacue

En proie aux flammes qui ravagent les forêts avoisinantes, des quartiers entiers de Los Angeles ont dû être évacués.

La Californie est la proie des flammes
La Californie est la proie des flammes Crédit : Mark RALSTON / AFP
Nicolas Skopinski
et AFP

Une colonne de fumée noire visible à des kilomètres, un air irrespirable en pleine ville. Des incendies font rage depuis mercredi 6 décembre autour de Los Angeles. Plus de 200.000 personnes ont reçu l'ordre d'évacuer tandis que des milliers d'habitations étaient menacées notamment dans le luxueux quartier de Bel-Air, à la fin d'une année noire pour les feux en Californie.

"Nous vivons des journées qui nous brisent le coeur mais qui témoignent aussi de la résilience de notre ville", a commenté mercredi le maire de Los Angeles Eric Garcetti. "Les gens qui courent le plus de risques se trouvent à Los Angeles", deuxième ville des Etats-Unis avec 4 millions d'habitants, et "nous avons évacué 150.000 personnes dans le nord de la ville", a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse.

Au moins 50.000 autres personnes ont reçu pour instruction de quitter leur domicile dans le comté de Ventura, qui longe le Pacifique et s'enfonce à l'est dans les terres vers la ville bucolique d'Ojai. C'est dans toute cette zone que brûle l'incendie appelé "Thomas", qui s'est propagé de manière fulgurante en deux jours seulement et restait hors de contrôle mercredi.
Il menaçait 12.000 structures après en avoir déjà calciné 150. Une victime est pour le moment à déplorer et le bilan des destructions devrait fortement augmenter ont prévenu les pompiers.

À lire aussi
Un policier américain à Saint-Louis, aux États-Unis (illustration) États-Unis
États-Unis : victoire pour un shérif opposé à l'échangisme conjugal de ses agents

Plus de 32.000 hectares ont déjà été avalés par les flammes en moins de deux jours entre les incendies de "Thomas", "Creek", "Rye", "Skirball" et "Getty". Les pompiers ont lancé une "alerte violette" pour la ville de Los Angeles et disent ne l'avoir jamais utilisée par le passé, faisant état de conditions extrêmes, avec des vents pouvant aller jusqu'à près de 130 km/h dans les hauteurs, selon le Service national de météorologie (NWS).

En pleine agglomération de Los Angeles, les incendies de "Skirball" et "Getty" ont démarré au petit jour mercredi 6 décembre. Les autorités s'inquiétaient de la mauvaise qualité de l'air, irrespirable par endroits. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Incendie Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791299501
Atteinte par les flammes, Los Angeles évacue
Atteinte par les flammes, Los Angeles évacue
En proie aux flammes qui ravagent les forêts avoisinantes, des quartiers entiers de Los Angeles ont dû être évacués.
http://www.rtl.fr/actu/international/los-angeles-atteinte-par-les-flammes-le-quartier-cossu-de-bel-air-evacue-7791299501
2017-12-07 05:01:00
http://media.rtl.fr/cache/WeQZBFiVju82Z1B0wEfe8w/330v220-2/online/image/2017/1207/7791299504_la-californie-est-la-proie-des-flammes.jpg