2 min de lecture Économie

Le Royaume-Uni fait le choix d'un Brexit sans concession

ÉDITO - La Première ministre britannique Theresa May a exposé clairement sa vision du Brexit, pour la première fois depuis le vote du 23 juin 2016.

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau
>
Christian Menanteau : le Royaume-Uni fait le choix d'un Brexit sans concession Crédit Image : JUSTIN TALLIS / AFP | Crédit Média : RTLnet | Durée : | Date :
La page de l'émission
Christian Menanteau et Loïc Farge

La première certitude, c’est que nous sommes face à un événement majeur. Le Royaume-Uni va briser tous ses liens avec l’Union européenne. C’est l’un des flotteurs de la construction européenne, qui a été engagée il y a quarante-trois ans, qui prend le large en solitaire. C’est la fin du marché unique. Cela signifie concrètement le retour du policier entre Paris et Londres et du douanier entre Douvres et Calais. C’est une épée de Damoclès sur les 400.000 Français qui travaillent aujourd'hui Outre-Manche. Pour leur visa de travail, pour leur droits de résidence, pour leur capacité d’étude, pour le rapatriement de leur pension quand ils y sont présents depuis longtemps. C’est pour les Européens un accès aux prestations sociales locales qui s’efface.

Coté entreprises, c’est plus de difficultés bureaucratiques et financières pour le commerce entre l’île et le continent. C’est aussi pour les banques britanniques la fin de la commercialisation automatique de leurs services en Europe. Elles vont perdre leur très exceptionnel passeport financier. Ce ne sont là que les grandes lignes déjà tracées par cette décision.

À lire aussi
Caisse d'allocations familiale à Calais (illustration) présidentielle 2017
Allocations familiales dès le premier enfant, qu'en disent les candidats ?

La Première ministre britannique Theresa May frappe fort comme le lui demande le vote des Britanniques. Mais elle a la malice de se donner deux ans pour obtenir de Bruxelles des aménagements favorables à son pays. Elle attend des Européens qu’ils préservent les chaînes d’approvisionnement  aéronautiques ou automobiles "made in England" sans contreparties. Un privilège dont aucun pays de l’Union ne bénéficie.

Londres vient de démontrer que l’Union européenne est friable

Christian Menanteau
Partager la citation

Elle veut en fait mondialiser son économie, plutôt que de l'européaniser. Elle veut aussi réactiver son commerce avec l’ancien Commonwealth et relancer son industrie en attirant les investisseurs étrangers en jouant la carte du dumping fiscal. C'est une menace directe contre les entreprises allemandes et françaises. Le premier ministre de sa Majesté pense que les Britanniques seront en mesure de manger la poule et de continuer à lui faire pondre des œufs.

Le Brexit peut-il faire tache d’huile ? C’est le plus grand danger de cette affaire. Londres vient de démontrer que l’Union est friable. Si dans les deux ans qui viennent madame May démontre que l’option du retour au libre-échange pur et dur, que le retour à une économie articulée comme au XIXe siècle sur le dos de son empire sont politiquement plus avantageux que l’approfondissement du programme Erasmus ou le projet Galileo, et surtout que son pays est plus réactif qu’une vieille Europe sans vison, engluée dans la bureaucratie Bruxelloise, alors le cas anglais peut faire des émules.

La note du jour

14/20 au nouveau Campus de Paris-Saclay, dont 17 des 18 établissements viennent de créer un fonds de financement de 50 millions d'euros pour aider les étudiants qui lancent leur entreprise.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Union européenne Royaume-uni
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7786795303
Le Royaume-Uni fait le choix d'un Brexit sans concession
Le Royaume-Uni fait le choix d'un Brexit sans concession
ÉDITO - La Première ministre britannique Theresa May a exposé clairement sa vision du Brexit, pour la première fois depuis le vote du 23 juin 2016.
http://www.rtl.fr/actu/international/le-royaume-uni-fait-le-choix-d-un-brexit-sans-concession-7786795303
2017-01-18 08:26:00
https://media.rtl.fr/cache/IREakNft78Pv7FsGF53MjA/330v220-2/online/image/2016/1123/7785928606_le-royaume-uni-declenchera-la-procedure-du-brexit-avant-fin-mars-2017.jpg