La Corée du Nord exploite une nouvelle unité d'enrichissement de l'uranium

La Corée du Nord serait en train d'exploiter une nouvelle usine d'enrichissement d'uranium à des fins militaires, selon les médias sud-coréens.

Kim Jong-Un est réapparu en Corée du Nord le 14 octobre 2014.
Crédit : AFP / RODONG SINMUN
Kim Jong-Un est réapparu en Corée du Nord le 14 octobre 2014.

La Corée du Nord exploite une nouvelle usine d'enrichissement de l'uranium sur son complexe nucléaire, aux fins d'augmenter sa capacité à produire du combustible fissile pour des armes atomiques, indique ce mercredi un journal sud-coréen.

"Des caméras infrarouge utilisées par les services du renseignement sud-coréen et américain ont détecté une émission de chaleur lorsque des centrifugeuses au gaz ont commencé à fonctionner dans la nouvelle usine", écrit le Joongang Ilbo en citant une source au sein du renseignement sud-coréen.

Surveillance

La Corée du Nord a lancé la construction de cette usine sur le site nucléaire de Yongbyon en 2012, selon la même source. "Nous devons prolonger la surveillance pour savoir si la nouvelle usine a commencé à produire à plein régime mais nous pensons qu'elle fonctionne", ajoute cette source. Sollicité par l'AFP, le ministère sud-coréen de la Défense a décliné "tout commentaire sur des questions de renseignement".

En août, l'Institut pour la science et la sécurité internationale (ISIS) basé à Washington affirmait que la Corée du Nord poursuivait sur le site de Yongbyon la production de plutonium et d'uranium pouvant entrer dans la composition d'une bombe atomique.

De quoi fabriquer trois bombes

Le Nord soutient que l'usine ne produit que de l'uranium faiblement enrichi pour alimenter un futur réacteur à eau légère, mais les experts soupçonnent le régime de vouloir produire de l'uranium à usage militaire. Fermé en 2007 dans le cadre d'un accord "aide contre désarmement", le réacteur de Yongbyon peut en principe produire six kilos de plutonium par an, une quantité suffisante pour fabriquer une bombe nucléaire.

La Corée du Nord a lancé la remise en état du site après son dernier essai nucléaire en 2013, et celui-ci serait redevenu opérationnel en octobre de la même année. Après avoir utilisé une partie de son stock pour deux au moins de ses trois essais nucléaires, Pyongyang possèderait toujours assez de plutonium pour produire six bombes, selon les experts étrangers. Selon l'ISIS, l'usine de centrifugeuses a doublé de surface et il est probable que des cascades de centrifugeuses y aient été installées. Elle pourrait produire jusqu'à 68 kilos d'uranium par an, de quoi fabriquer trois bombes.

La rédaction vous recommande
par La rédaction numérique de RTL
Suivez La rédaction numérique de RTL sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7775180296
La Corée du Nord exploite une nouvelle unité d'enrichissement de l'uranium
La Corée du Nord exploite une nouvelle unité d'enrichissement de l'uranium
La Corée du Nord serait en train d'exploiter une nouvelle usine d'enrichissement d'uranium à des fins militaires, selon les médias sud-coréens.
http://www.rtl.fr/actu/international/la-coree-du-nord-exploite-une-nouvelle-unite-d-enrichissement-de-l-uranium-7775180296
2014-11-05 06:08:00
http://media.rtl.fr/cache/B197DbG2Yu3x6_-YdbL1rQ/330v220-2/online/image/2014/1014/7774814489_jim-jong-un-est-reapparu-en-coree-du-nord-le-14-octobre-2014.jpg