2 min de lecture Irak

Irak : l'armée entre dans Mossoul-Ouest pour y chasser Daesh

Les forces irakiennes soutenues par l'aviation ont enfoncé vendredi les lignes du groupe jihadiste dans l'ouest de Mossoul.

Stéphane Carpentier et Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière & Stéphane Carpentier
>
Télécharger Irak : l'armée entre dans Mossoul-Ouest pour y chasser Daesh Crédit Image : Dimitar DILKOFF / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Decroix
Christophe Decroix et La rédaction numérique de RTL

C'est un moment clé dans la lutte contre le groupe État islamique. Les forces d'élite irakiennes sont entrées avec l'aide de l'aviation de la coalition internationale, vendredi 24 février au matin, pour la première fois dans la partie occidentale de la deuxième ville du pays qui est aux mains de Daesh depuis trois ans. Ce n'est toutefois que le début d'une nouvelle longue bataille qui s'annonce particulièrement difficile. Si les combats ont déjà été rudes dans la zone Est, la configuration des lieux dans Mossoul-Ouest est d'un tout autre genre.

L'endroit est beaucoup plus peuplé, en particulier dans la vieille ville. On entre dans un secteur de petites ruelles, où il n'est pas question d'y faire passer des chars. Difficile également de procéder à des bombardements dans ces quartiers où vivent toujours des 750.000 civils dont énormément d'enfants. L'ONU et les ONG s'inquiètent pour leurs conditions de vie sont de plus en plus difficiles dans cette zone désormais coupée de l'extérieur et privée d'approvisionnement. Tous les ponts sur le fleuve Tigre qui relie l'est à l'ouest de la ville ont été détruits. Selon des sources médicales et des habitants de Mossoul-Ouest, certains commencent à mourir de malnutrition et du manque de médicaments.

Une offensive fastidieuse

"Les snipers de Daesh vont sur les toits des maisons et interdisent aux civils d'en sortir. Ils s'en servent comme bouclier humain parce qu'ils savent que l'armée irakienne n'osera pas tirer à l'arme lourde", témoigne sur RTL Hassan, un habitant qui vient tout juste de quitter la ville. L'armée va donc devoir regagner la ville rue par rue et même maison par maison. Les maisons et immeubles minés entre lesquels des passages ont été creusés pour permettre aux jihadistes de passer d'un endroit à l'autre sans être vu. Les forces irakiennes s'attendent donc à une multitude d'attentats suicides.

À lire aussi
Un soldat irakien escorte des civils à Mossoul le 11 juillet 2017. justice
Jihad : jugée puis remise en liberté en Irak, elle revient en France

La ville est tenue depuis juin 2014 par les islamistes. C'est là même où Abou Bakr al-Baghdadi avait proclamé le califat du groupe État islamique à cheval sur l'Irak et la Syrie. C'est aussi à Mossoul que le chef de l'EI, Abou Bakr al-Baghdadi, avait fait sa seule apparition publique la même année. Depuis trois ans, ses combattants ont eu le temps de se préparer à cet assaut.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Irak Daesh Guerre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787410322
Irak : l'armée entre dans Mossoul-Ouest pour y chasser Daesh
Irak : l'armée entre dans Mossoul-Ouest pour y chasser Daesh
Les forces irakiennes soutenues par l'aviation ont enfoncé vendredi les lignes du groupe jihadiste dans l'ouest de Mossoul.
http://www.rtl.fr/actu/international/irak-l-armee-entre-dans-mossoul-ouest-pour-y-chasser-daesh-7787410322
2017-02-24 19:49:21
http://media.rtl.fr/cache/BbTn9XJNxxOFKhdfXISsHw/330v220-2/online/image/2017/0224/7787411000_l-armee-irakienne-a-mossoul-est-le-10-janvier-2017.jpg