2 min de lecture États-Unis

Ingérences russes : plusieurs proches de Donald Trump poursuivis

L'enquête sur les présumées ingérences russes lors de la dernière campagne présidentielle américaine s'accélère. Trois membres de l'équipe de campagne Trump sont poursuivis, sans toutefois qu'un lien avec les autorités russes ne soit établi.

Donald Trump aux États-Unis, le 7 octobre 2017
Donald Trump aux États-Unis, le 7 octobre 2017 Crédit : Brendan Smialowski / AFP
Nicolas Skopinski
et AFP

Le procureur spécial enquêtant sur une ingérence russe présumée dans la présidentielle américaine a mis en accusation lundi trois membres de l'équipe de campagne de Donald Trump, dont son ex-directeur Paul Manafort et un conseiller ayant menti sur ses contacts avec Moscou. Ces premières poursuites pénales lancées par Robert Mueller marquent une accélération de ces investigations qui empoisonnent la Maison Blanche, à quelques jours de l'anniversaire de l'élection du milliardaire républicain.

Le procureur Mueller a inculpé Paul Manafort et son associé Richard Gates, contre lesquels il a retenu douze chefs d'accusation dont complot contre les Etats-Unis, blanchiment, fausses déclarations et non-déclaration de comptes détenus à l'étranger. Mais l'acte d'inculpation de 31 pages ne suggère pas de collusion entre l'équipe du candidat républicain et les autorités russes, ce que Moscou dément régulièrement.

À lire aussi
Alicia Aylies, Miss France 2017 Miss Univers
Miss Univers : Alicia Aylies obligée de changer de tenue au dernier moment

Dénégation de Donald Trump

Nettement plus embarrassantes pour le président Trump sont les révélations concernant un de ses anciens conseillers subalternes, jusqu'à maintenant resté dans l'ombre: George Papadopoulos a plaidé coupable d'avoir menti aux enquêteurs de la police fédérale (FBI).

Cet homme chargé des questions de politique étrangère au sein de l'équipe de campagne a tenté de cacher ses contacts approfondis avec des intermédiaires russes auprès desquels il avait appris que Moscou détenait "de quoi salir" Hillary Clinton, sous la forme de milliers d'emails. George Papadopoulos a, par ses fausses déclarations, "entravé l'enquête en cours du FBI sur l'existence de liens ou de coordination éventuels entre des personnes associées à la campagne et le gouvernement russe", a souligné le procureur Mueller.

Réagissant sur Twitter, Donald Trump a affirmé que les faits reprochés à Paul Manafort remontaient à "des années". "Il n'y a AUCUNE COLLUSION !", a-t-il également écrit. "Pourquoi Hillary la crapule et les démocrates ne sont-ils pas visés?????", a ajouté le président américain.

Ces poursuites annoncées publiquement offrent un vif contraste avec le secret qui entoure depuis six mois la tentaculaire enquête menée par Robert Mueller, un ancien patron de la police fédérale américaine. Contrairement à un simple procureur fédéral, Robert Mueller dispose d'une plus grande latitude d'action et d'une indépendance renforcée.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Élections américaines Donald Trump
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790743454
Ingérences russes : plusieurs proches de Donald Trump poursuivis
Ingérences russes : plusieurs proches de Donald Trump poursuivis
L'enquête sur les présumées ingérences russes lors de la dernière campagne présidentielle américaine s'accélère. Trois membres de l'équipe de campagne Trump sont poursuivis, sans toutefois qu'un lien avec les autorités russes ne soit établi.
http://www.rtl.fr/actu/international/ingerences-russes-plusieurs-proches-de-donald-trump-poursuivis-7790743454
2017-10-31 04:38:00
http://media.rtl.fr/cache/oJWGHzHubTGbHKAuVO4NdQ/330v220-2/online/image/2017/1012/7790493379_donald-trump-aux-etats-unis-le-7-octobre-2017.jpg