2 min de lecture États-Unis

États-Unis : la première marathonienne de Boston a remis ça

Katherine Switzer, la première femme à courir le marathon de Boston, en 1967, s'est à nouveau lancée dans la course cinquante ans plus tard.

Philippe Corbé Un Air d'Amérique Philippe Corbé
>
Philippe Corbé : la première marathonienne de Boston a remis ça Crédit Image : AFP / THEO WARGO | Crédit Média : RTLnet | Durée : | Date :
La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
et Loïc Farge

À 70 ans, Katherine Switzer a terminé lundi 17 avril le marathon de Boston en 4h44 minutes. Mais ce n'est pas pour cela que nous vous parlons d'elle. C'est parce qu'elle portait le dossard 261. Le même numéro qui lui avait été attribué en 1967, sur ce même marathon de Boston, qu'elle avait terminé en 4 heures et 20 minutes. Donc franchement en un demi-siècle, elle n'a perdu qu'une vingtaine de minutes. Ce jour-là de 1967, Katharine Switzer est entrée dans l'histoire de cette course prestigieuse, et même on peut le dire du sport américain et du combat des femmes.

En fait, la jeune étudiante de 20 ans avait participé de façon totalement illégale. Car il était interdit alors à une femme de courir un marathon. Même l'entraîneur de son club de course de pied lui disait que jamais une femme comme elle, forcément fragile selon lui, ne pourrait terminer une course aussi difficile. Seuls les hommes vaillants, puissants, endurants pouvaient relever ce défi. Il en était persuadé.

Initiales "K.V."

Mais Kathrine s'était néanmoins inscrite, en donnant les initiales de ses deux premiers prénoms (K.V). C'est assez courant ici de se présenter avec ces initiales, donc ça n'a pas attiré l'attention.

À lire aussi
Les anciens présidents Bush, le 25 septembre 2008 États-Unis
Charlottesville : les présidents Bush lancent un appel contre le racisme

Ce matin-là, elle a donc pu s'élancer discrètement, accompagnée par son fiancé. C'est assez drôle aujourd'hui de voir la tenue qu'elle portait : une espèce de survêtement couvrant un peu large.

Elle n'était plus très loin de l'arrivée lorsque le codirecteur de la course, prévenu qu’une femme avait osé se mêler à cette compétition réservée aux hommes, s’est lancé à sa poursuite, pour tenter de l’arrêter. Il a accroché sa manche de survêtement pour la retenir.

Mais ça n’a pas suffi car le fiancé de Kathrine l'a repoussé, jeté par terre, et dans l’altercation, elle a pu accélérer, s’échapper, et franchir la ligne d’arrivée, où son temps a été enregistré. Impossible de faire autrement.

Un symbole du combat des femmes

La scène de cette femme qu'on tentait d'arrêter a été photographiée par des reporters et imprimée dans des journaux à travers le pays. On était en plein débat sur le droit des femmes à disposer librement de leur corps. Finalement, cette image sportive est devenue un symbole. Les organisateurs de la course étaient furieux. À tel point que la fédération a interdit strictement la participation des femmes à toute course ouverte également aux hommes. Celles qui désobéissaient étaient ensuite interdites de toute compétition. Finalement, en 1972, les organisateurs ont été obligés d'accepter les femmes.

Kathrine est restée célèbre, comme un exemple du combat des femmes pour l'émancipation et l'égalité des droits. Elle a été chaleureusement applaudie en début l'autre jour en finissant. C'est souvent le cas dans les nombreux marathons qu'elle a courus. Beaucoup de femmes américaines se sont mises au sport en suivant son exemple. Certaines se sont même tatoués sur leur bras le numéro de dossard 261. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Amérique du Nord Marathon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788206562
États-Unis : la première marathonienne de Boston a remis ça
États-Unis : la première marathonienne de Boston a remis ça
Katherine Switzer, la première femme à courir le marathon de Boston, en 1967, s'est à nouveau lancée dans la course cinquante ans plus tard.
http://www.rtl.fr/actu/international/etats-unis-la-premiere-marathonienne-de-boston-a-remis-ca-7788206562
2017-04-20 07:05:00
http://media.rtl.fr/cache/OCTVZBS_175iXvkS-dElwg/330v220-2/online/image/2017/0420/7788206732_katherine-switzer-a-ete-la-premiere-femme-a-courir-le-marathon-de-boston-en-1967.jpg