Essai nucléaire nord-coréen : la France "condamne cette violation inacceptable" des résolutions de l'ONU

L'Élysée appelle à une réaction forte de la communauté internationale après une énième provocation du régime de Pyongyang.

François Hollande sur le perron de l'Élysée
Crédit : AFP
François Hollande sur le perron de l'Élysée

La France "condamne" l'essai de bombe à hydrogène réalisé par la Corée du Nord, une "violation inacceptable des résolutions du Conseil de sécurité" de l'ONU, et "appelle une réaction forte de  la communauté internationale", a réagi l'Élysée mercredi 6 janvier, quelques heures après l'annonce officielle de Pyongyang de leur premier essai réussi de la bombe H.

"Dans l'attente de la confirmation des caractéristiques de l'essai nucléaire annoncé et observé cette nuit en Corée du Nord, la France condamne cette violation inacceptable des résolutions du Conseil de sécurité et appelle une réaction forte de la communauté internationale", écrit la présidence de la République dans un communiqué diffusé au matin.

Washington, Séoul et Tokyo condamnent une "provocation"

Les États-Unis ont promis de répondre à toutes les "provocations" de la Corée du Nord, tout en se disant incapables de confirmer si ce pays avait bien effectué un essai de bombe à hydrogène, comme il le prétend. Des responsables ont indiqué que les États-Unis enquêtaient toujours pour déterminer si la Corée du Nord avait bel et bien mis au point un engin plus puissant qu'une bombe atomique ordinaire.

"Nous avons été avertis qu'il y a eu une activité sismique dans la péninsule coréenne, près d'un centre d'essais nucléaires nord-coréen", a déclaré le porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche, Ned Price, dans un communiqué. 

"Nous surveillons et continuons d'évaluer la situation en coordination étroite avec nos partenaires régionaux", a-t-il poursuivi. "Nous ne pouvons pas confirmer ces affirmations pour le moment", mais "nous condamnons toute violation des résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU et appelons à nouveau la Corée du Nord à respecter ses obligations et ses engagements internationaux".

La Corée du Nord a testé auparavant trois fois la bombe atomique, en 2006, 2009 et 2013. Ces essais lui ont valu plusieurs volées de sanctions internationales. "Nous avons toujours été clairs, nous n'accepterons pas qu'elle (la Corée du Nord) devienne un état nucléaire", a indiqué le porte-parole. "Nous continuerons a protéger et défendre nos alliés dans la région, y compris la Corée du Sud, et nous répondrons de manière appropriée à toute provocation nord-coréenne". 

Nous condamnons fortement le quatrième essai nucléaire nord-coréen qui est une violation claire des résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU.

Le gouvernement sud-coréen

La Corée du Sud a "fortement" condamné mercredi l'essai annoncé par la Corée du Nord d'une bombe à hydrogène et promis  de prendre "toutes les mesures nécessaires" pour que Pyongyang en "paie le prix". "Nous condamnons fortement le quatrième essai nucléaire nord-coréen qui est une violation claire des résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU, en dépit d'avertissements répétés de notre part et de la communauté internationale", indique le gouvernement sud-coréen dans un communiqué lu à la télévision par un  haut responsable du Conseil de sécurité nationale. 

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a qualifié l'essai nucléaire de "grave menace pour  la sécurité" du Japon. "Nous ne pouvons absolument pas tolérer cela", a-t-il ajouté. Tokyo va prendre des "mesures résolues" contre Pyongyang et "coordonner (ses) efforts avec les États-Unis, la Corée du Sud, la Chine et la Russie pour contrer ce "grave défi" aux efforts pour enrayer la prolifération de l'armement nucléaire.

Le conseil de sécurité va se réunir en urgence

Le Conseil de sécurité de l'ONU tiendra une réunion d'urgence mercredi matin à New York à propos de l'annonce par Pyongyang d'un nouvel essai nucléaire nord-coréen, ont annoncé des diplomates. La réunion a été demandée par les États-Unis et le Japon et prendra la forme de consultations à huis clos entre les 15 pays membres.

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7781187180
Essai nucléaire nord-coréen : la France "condamne cette violation inacceptable" des résolutions de l'ONU
Essai nucléaire nord-coréen : la France "condamne cette violation inacceptable" des résolutions de l'ONU
L'Élysée appelle à une réaction forte de la communauté internationale après une énième provocation du régime de Pyongyang.
http://www.rtl.fr/actu/international/essai-nucleaire-nord-coreen-la-france-condamne-cette-violation-inacceptable-des-resolutions-de-l-onu-7781187180
2016-01-06 08:09:00
http://media.rtl.fr/cache/SB9mJfTH7mkpIVrkwbW2KQ/330v220-2/online/image/2015/1213/7780836391_francois-hollande-sur-le-perron-de-l-elysee.jpg