Attaque terroriste à Tunis : ce que l'on sait des auteurs de la fusillade

ÉCLAIRAGE / REPLAY - Yassine Labidi et Saber Khachnaoui sont les auteurs de la fusillade du musée du Bardo. L'un d'eux était "suivi" par les services de sécurité.

Les forces spéciales tunisiennes mobilisées après l'attaque du musée Bardo à Tunis, le 18 mars 2015. >
Attaque terroriste à Tunis : ce que l'on sait des auteurs de la fusillade Crédit Image : FETHI BELAID / AFP | Crédits Média : Béatrice Hadjaje | Durée : | Date :
1/

Une attaque terroriste a fait 21 morts, dont 17 touristes étrangers, à Tunis (Tunisie), mercredi 18 mars. Deux hommes ont tiré sur les visiteurs du musée du Bardo, proche du Parlement. Les deux hommes appartiennent à la mouvance jihadiste alors que l'attentat a été revendiqué par l'État islamique jeudi 19 mars. 


Yassine Labidi et Saber Khachnaoui, abattus par les forces de l'ordre, étaient jeunes et ne portaient aucun signe distinctif. Les deux terroristes étaient habillés en tenue de sport afin de se fondre dans la masse. S'il "confirme les noms" des auteurs de la fusillade, le premier ministre tunisien ne se prononce pas sur l'organisation terroriste à laquelle ils appartenaient. "Nous sommes en train d'approfondir les recherches. On ne peut pas dire à quelle organisation ils sont attachés", explique-t-il. Habib Essid assure toutefois que Yassine Ladidi était "connu des services de sécurité (...) Il était signalé et suivi".

Un séjour en Libye en décembre dernier

Ces deux jeunes tunisiens étaient membre de cellules dormantes d'extrémistes salafistes selon le ministère de l'Intérieur. Ils auraient été recrutés par des mosquées alors qu'après la chute du Président Ben Ali en 2011, les islamistes d'Ennahda ont fait preuve d'une grande complaisance à l'égard des islamistes radicaux qui pouvaient prêcher librement, sans crainte des services de renseignements. 

Après leur recrutement en décembre dernier, ces deux apprentis jihadistes se sont rendus en Libye, de l'autre côté de la frontière, dans un pays devenu totalement chaotique depuis la chute de Khadafi. L'État islamique progresse fortement, notamment grâce au ralliement des différentes milices islamistes libyennes. Des camps d'entraînements ont été installés pour former tous les candidats au jihad. 

2.500 personnes ont rejoint Daech

La mouvance jihadiste est particulièrement développée en Tunisie, où plus de 2.500 personnes ont déjà rejoint Daech, en Syrie, en Irak et en Libye. Parmi cette faction, l'une des plus importantes et des plus sanguinaires est la Katiba Okba Ibn Nafaa. Elle combat à l'Ouest du pays, dans les contreforts et les forêts du Mont Chaambi, à la frontière avec l'Algérie. Le 17 février, ce groupe, affilié jusqu'ici à AQMI, avait revendiqué l'assassinat de quatre militaires de la garde nationale. Des sources de renseignement tunisien indiquent que Yassine Labidi, a probablement fréquenté le Mont Chaambi, où il aurait reçu un entraînement militaire.

Le second terroriste, Saber Khachnaoui, est lui originaire de la petite ville de Sbeïtla, une région particulièrement sensible. Les services antiterroristes tunisiens estiment à environ 500, le nombre d'individus qui ont déjà participé au jihad et qui sont rentrés discrètement au pays. 

La rédaction vous recommande
par Raphaël VantardJournaliste RTL
Suivez Raphaël Vantard sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7777048091
Attaque terroriste à Tunis : ce que l'on sait des auteurs de la fusillade
Attaque terroriste à Tunis : ce que l'on sait des auteurs de la fusillade
ÉCLAIRAGE / REPLAY - Yassine Labidi et Saber Khachnaoui sont les auteurs de la fusillade du musée du Bardo. L'un d'eux était "suivi" par les services de sécurité.
http://www.rtl.fr/actu/international/attaque-terroriste-a-tunis-ce-que-l-on-sait-des-auteurs-de-la-fusillade-7777048091
2015-03-19 07:34:00
http://media.rtl.fr/cache/uAIbpbAtb8KbxGwsRkyFAA/330v220-2/online/image/2015/0319/7777048241_les-forces-speciales-tunisiennes-mobilisees-apres-l-attaque-du-musee-bardo-a-tunis-le-18-mars-2015.jpg