2 min de lecture États-Unis

Allégations visant Trump : "Vit-on en Allemagne nazie ?", se demande-t-il

Le président élu américain ne digère pas un document de 35 pages qui fait notamment état de communications suivies pendant la campagne entre l’équipe de Donald Trump et Moscou.

Donald Trump (archives)
Donald Trump (archives) Crédit : SCOTT OLSON / GETTY IMAGES / NORTH AMERICA / AFP
103029000663527498057
Eléanor Douet

Répondre via un communiqué n'est pas vraiment le style de Donald Trump. Le président élu américain l'a, une fois de plus, prouvé ce mercredi 11 janvier. Le milliardaire est furieux après que CNN et plusieurs médias américains ont révélé mardi l’existence d’un document de 35 pages, composé d’une série de notes rédigées par un ancien agent du contre-espionnage britannique, jugé crédible par le renseignement américain, pour le compte d’opposants politiques à Donald Trump.

Ce document, qui rassemble plusieurs courts rapports rédigés du 20 juin au 20 octobre 2016, fait état de communications suivies pendant la campagne entre l’équipe de Donald Trump et Moscou et de frasques sexuelles du futur président lors de ses voyages en Russie - frasques dont les services russes auraient gardé des traces pouvant être utilisées pour faire pression sur lui.

À lire aussi
Donald Trump, en déplacement au Japon, lundi 6 novembre 2017. États-Unis
Face à la polémique, Donald Trump gèle l'importation de trophées d'éléphants

Selon CNN ou encore le New York Times, les chefs du renseignement américain ont soumis à Donald Trump un résumé de deux pages de ce document. Dans le même temps, ils lui ont détaillé leur rapport, en partie déclassifié vendredi dernier, qui détaille plusieurs opérations russes de piratage informatique et de désinformation sur le sol américain. 

La Russie n’a jamais tenté de faire pression sur moi.

Donald Trump
Partager la citation

Ces révélations ont mis Donald Trump hors de lui, qui a décidé de réagir via son compte Twitter. Il a tout d'abord dénoncé "une fausse information" et "une chasse aux sorcières" avant d'oser une comparaison délicate. Quelques heures plus tard, il a estimé que la façon dont il était traité était digne de "l'Allemagne nazie". "Les agences de renseignement n’auraient jamais dû permettre cette fausse information de ‘fuiter’. Un dernier coup porté contre moi. Vit-on en Allemagne nazie ?", s'est-il demandé. 

Le milliardaire n'en est pas resté là et a tenu à mettre les choses au clair. "La Russie n’a jamais tenté de faire pression sur moi. JE N’AI RIEN A VOIR AVEC LA RUSSIE. PAS DE CONTRAT. PAS DE PRÊTS. RIEN DU TOUT ! ", a-t-il écrit, toujours sur Twitter.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Amérique du Nord Donald Trump
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786687987
Allégations visant Trump : "Vit-on en Allemagne nazie ?", se demande-t-il
Allégations visant Trump : "Vit-on en Allemagne nazie ?", se demande-t-il
Le président élu américain ne digère pas un document de 35 pages qui fait notamment état de communications suivies pendant la campagne entre l’équipe de Donald Trump et Moscou.
http://www.rtl.fr/actu/international/allegations-visant-trump-vit-on-en-allemagne-nazie-se-demande-t-il-7786687987
2017-01-11 17:07:18
http://media.rtl.fr/cache/sBF3nmd7MWXlzD2cRfplyg/330v220-2/online/image/2016/1220/7786359988_donald-trump-archives.jpg