Sony, Google, Apple... Les grandes entreprises craignent les cyber-attaques

REPLAY / ÉDITO – Pour se protéger des pirates informatiques et éviter les cyber-attaques, les grandes entreprises prévoient de sécuriser leurs données en recrutant des spécialistes en cyber-sécurité.

François Lenglet >
Les grandes entreprises craignent les cyber-attaques Crédit Image : Damien Rigondeaud | Crédits Média : François Lenglet | Durée : | Date :
1/

L'attaque informatique sur le Japonais Sony provoque un séisme dans les grandes entreprises : les cyberattaques sont désormais un danger sérieux. Sony s'est fait littéralement dévaliser, les pirates ont récupéré de l'information confidentielle et jusqu'à 5 films qui n'étaient pas encore diffusés, livrés gratuitement sur les sites de téléchargement. 

Les entreprises cibles de cyber-attaques

Orange s'était fait pirater des données personnelles de 800,000 clients, Apple l'a été également, les banques sont aussi la cible régulière de tentatives d'effractions informatiques : le nombre d'attaques ne cesse de progresser. Et de nouvelles formes se développent, comme la technique de la rançon. 

Domino's Pizza s'est fait par exemple voler des données personnelles, adresses, téléphones... Les voleurs demandaient 30,000 euros pour ne pas diffuser ces informations, et Domino's Pizza dit ne pas avoir cédé. D'autres pirates ont carrément tenté de chiffrer les bases de données internes des entreprises, en demandant ensuite une rançon pour lever l'obstacle.

Comment les entreprises peuvent-elles se protéger ?

Le principal point de vulnérabilité, c'est le stockage des données, et en particulier des mails. Depuis l'affaire Sony, les entreprises de la Silicon Valley, en Californie, réfléchissent à détruire les e-mails beaucoup plus rapidement, au bout de 90 jours, au lien d'un an comme jusqu'ici. Certaines envisagent même de stocker la correspondance 30 jours seulement. C'est une façon de limiter les risques. De nouveaux systèmes vont être installés, qui détruisent automatiquement les mails. 

De nouveaux systèmes informatiques arrivent, mieux sécurisés. La cyber-sécurité est même l'un des secteurs les plus recherchés par les investisseurs, aux États-Unis. Les grandes banques ont mis de l'argent dans les start-ups qui travaillent là-dessus, tout comme Google ou Apple : les montants investis ont doublé l'année dernière. Et avant la mise en œuvre de ces protections nouvelles, tout le monde cherche à embaucher des hackers. Les entreprises, mais aussi le contre-espionnage de tous les pays. Car qui connait mieux ces techniques que les pirates eux-mêmes ? 

Comment les entreprises récupèrent et attirent ces hackers ?

Pour attirer les pirates, chacun a sa méthode. En Chine, quand on les arrête, on leur donne le choix : aller en prison ou travailler pour l'armée. Aux USA, le FBI, qui est dans l'urgence pour recruter ces nouveaux talents, réfléchit à amender sa politique vis-à-vis de la drogue. Car en principe, un nouvel embauché au FBI ne doit pas avoir fumé de marijuana durant au moins les trois années qui précèdent. Si l'administration américaine lève cette interdiction, elle pense avoir plus de chances de séduire les jeunes prodiges de l'informatique. 

Quant aux entreprises, elles payent, et parfois cher, pour embaucher et garder ces officiers de sécurité modernes, qui peuvent gagner, pour les plus recherchés, entre 50,000 et 100,000 euros par an.

Où trouvent-elles les pirates ?

Aux États-Unis, on recrute sur les stands, dans des salons informatiques par exemple. Il suffit souvent d'attirer un membre d'un groupe pour qu'il serve d'agent recruteur et convainque ses amis. Et en France, il y a maintenant des filières de formation de hackers, mises au point, par exemple, par une école d'ingénieur à Laval, ou un IUT à Maubeuge, qui délivrent des diplômes de spécialiste en cyber-sécurité. 

Un secteur dont la croissance ne devrait pas se démentir. À moins que les entreprises ne finissent, paradoxe, par réutiliser le papier, pour raison de sécurité. Mais pour le moment, hacker, c'est un métier tendance, et au moins il y a du boulot dans ce secteur.

RTL vous recommande
par François LengletJournaliste RTL
Suivez François Lenglet sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7775983309
Sony, Google, Apple... Les grandes entreprises craignent les cyber-attaques
Sony, Google, Apple... Les grandes entreprises craignent les cyber-attaques
REPLAY / ÉDITO – Pour se protéger des pirates informatiques et éviter les cyber-attaques, les grandes entreprises prévoient de sécuriser leurs données en recrutant des spécialistes en cyber-sécurité.
http://www.rtl.fr/actu/economie/les-grandes-entreprises-craignent-les-cyber-attaques-7775983309
2014-12-22 10:30:00
http://media.rtl.fr/cache/F_VUs4Kglp0TcEhKCUm3hA/330v220-2/online/image/2014/0423/7771375198_francois-lenglet.jpg