2 min de lecture Antoine Griezmann

"Blackface" : pourquoi le "déguisement" d'Antoine Griezmann fait polémique

ÉCLAIRAGE - Le footballeur français s'est maquillé pour ressembler à un joueur de basket noir des Harlem Globetrotters, une pratique jugée raciste.

Marie-Pierre Haddad Clics à la une Marie-Pierre Haddad
>
Télécharger "Blackface" : pourquoi le "déguisement" d'Antoine Griezmann fait polémique Crédit Image : Twitter/Antoine Griezmann | Crédit Média : Marie-Pierre Haddad | Durée : | Date : La page de l'émission
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy

Antoine Griezmann déguisé en basketteur des Harlem Globetrotters. La photo aurait pu faire son chemin sans encombre sur les réseaux sociaux si la star du football français n'avait pas commis un faux pas majeur : arborer une "blackface" - littéralement "visage noir". Pour ressembler à un joueur Noir-américain de la fameuse équipe de basketball, "Grizou" s'est recouvert la peau de maquillage brun foncé. Une pratique raciste.

"Calmos les amis, je suis fan des Harlem Globetrotters et de cette belle époque, c'est un hommage..." a tweeté le footballeur après de vives réactions de la part des internautes. Mais ces légères explications sur son "déguisement" pour la soirée "années 80" à laquelle il se rendait n'ont pas suffi à calmer la polémique. Le tweet, supprimé depuis, a été remplacé par un mea culpa. "Je reconnais que c’est maladroit de ma part. Si j’ai blessé certaines personnes je m’en excuse."

La "blackface", une pratique historiquement raciste

Au XIXème siècle, la "blackface" consistait pour un acteur de pièce de théâtre blanc à se peindre le visage pour jouer une caricature de personne noire. Aux États-Unis cette pratique très répandue à l'époque, a disparu progressivement avec l'apparition du mouvement des droits civiques de Martin Luther King dans les années 1960.

À lire aussi
Le footballeur Antoine Griezmann a fait une "blackface" en se grimant en joueur des Harlem Globe Trotters. société
"Blackface" : Griezmann fait polémique en se "déguisant" en basketteur noir

Depuis, le terme "blackface" est entré dans le langage courant pour dénoncer le fait qu'une personne blanche se maquille pour ressembler à une personne noire

La blackface ce n'est pas une maladresse, c'est un acte raciste"

Le Conseil représentatif des Associations noires (CRAN)
Partager la citation

Le Conseil représentatif des Associations noires (CRAN) s'est aussitôt emparé de la polémique. Dans un communiqué publié sur son site internet, l'organisme condamne fermement l'attitude d'Antoine Griezmann

"Le blackface n’est pas une maladresse, c’est un acte raciste", explique le texte qui rappelle "nul n’ignore que le fait de se grimer en noir renvoie à une vision péjorative et humiliante des personnes noires". Dans son communiqué, le CRAN demande également à être reçu par Antoine Griezmann, par la ministre des Sports Laura Flessel et par les autorités du football français.

"Il faut que la ministre des sports et que les autorités de la FFF condamnent fermement ces pratiques, et prennent les mesures nécessaires pour que cela ne se reproduise plus", conclut le Président du CRAN Louis-Georges Tin.

En France, la "blackface" condamnée juridiquement

Les "blackfaces" sont récurrentes en France. Dernière manifestation en date : une vidéo de Shera Karienski. Dans le cadre d'un tuto beauté, cette youtubeuse s'est recouvert le visage de fond de teint destiné aux personnes noires. Elle a finalement supprimé sa publication en plaidant maladresse et ignorance.

En 2013, Jeanne Deroo, journaliste au magazine Elle, avait provoqué un tollé outre-Atlantique après s'être maquillée de noir pour "se déguiser" en Solange Knowles, sœur de la chanteuse Beyoncé. À l'époque, les images de la journaliste avait fait le tour du web et une éditorialiste du Huffington Post US avait qualifié son déguisement de "horriblement insensible et raciste".

Face à la multiplication des "blackfaces", le Défenseur des droits Jacques Toubon a tranché en 2014. Alors saisi par le CRAN au sujet d'une soirée de policiers dont le thème était "soirée négro", l'avocat a recommandé "l’engagement de poursuites disciplinaires", jugeant que les photos de "blackfaces" postées sur les réseaux sociaux étaient à "caractère raciste".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Antoine Griezmann Racisme Football
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791478392
"Blackface" : pourquoi le "déguisement" d'Antoine Griezmann fait polémique
"Blackface" : pourquoi le "déguisement" d'Antoine Griezmann fait polémique
ÉCLAIRAGE - Le footballeur français s'est maquillé pour ressembler à un joueur de basket noir des Harlem Globetrotters, une pratique jugée raciste.
http://www.rtl.fr/actu/debats-societe/blackface-pourquoi-le-deguisement-d-antoine-griezmann-fait-polemique-7791478392
2017-12-18 12:38:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ycV15FPRI46utZ8tdpdtWQ/330v220-2/online/image/2017/1218/7791478477_le-footballeur-antoine-griezmann-a-fait-une-blackface-en-se-grimant-en-joueur-des-harlem-globe-trotters.jpg