2 min de lecture Xavier Niel

Pourquoi Xavier Niel exporte son école "42" dans la Silicon Valley

REPLAY - REPLAY / ÉDITO - Le fondateur de Free exporte son modèle d'école informatique à Frémont, en Californie. Et il y met les grands moyens : 100 millions de dollars.

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau
>
Pourquoi Xavier Niel exporte son école "42" dans la Silicon Valley Crédit Image : SIPA | Durée : | Date :
La page de l'émission
Christian Menanteau
Christian Menanteau et Loïc Farge

Pourquoi un tel investissement en Amérique ? C'est en priorité une réponse à un déficit criant d’informaticiens aux États-Unis. L’emploi dans ce secteur va y augmenter de 17% dans les cinq prochaines années. La pénurie est telle que le salaire d’un débutant frise les 100.000 dollars par an. Il y a ensuite une raison de fond. Xavier Niel a des ambitions sur le marché américain. Cet établissement, qui est calqué sur l’école "42" de Paris, est implanté à Fremont entre les campus de Google et d’Apple. Sa création, une réalisation absolument unique aux États-Unis, va transformer (c’est déjà une évidence) son image dans ce pays et le positionner comme une des stars de l’éco système high-tech californien.

Les média américains parlent de "révolution". On parle ici d’une grande première : 100 millions de dollars dans une université sans but lucratif, gratuite pour les 2000 étudiants qu’elle va accueillir chaque année, sans barrière de diplôme à l’entrée, avec en prime une résidence pour les plus fauchés et qui fonctionne selon des critères pédagogiques novateurs, ça bouscule. Même en Californie.

Xavier Niel change de dimension aux États-Unis

Cela frappe d’autant plus les esprits que la gratuité des études supérieures est un concept quasi-inconnu outre-Atlantique. Une année universitaire coûte là-bas de 15.000 à 70.000 dollars par an selon le standing de la fac. Un véritable fardeau pour les 40 millions d’étudiants locaux qui ont en moyenne 35.000 dollars de dette universitaire dans leur sac à dos. Et tous, bien sûr, n’auront pas des jobs rémunérés 100.000 dollars par an.

À lire aussi
9. Xavier Niel, le patron d'Iliad (Free), arrive neuvième avec 8,1 milliards de dollars société
Station F, le projet de Xavier Niel, ouvre ses portes

Est-ce de la philanthropie ou Xavier Niel a des arrière-pensées ? C’est un mécénat très bien compris. Sur un plan tactique, Xavier Niel, comme entrepreneur, va changer de dimension aux États-Unis. Il a échoué dans sa première tentative de débarquement en 2014, quand il a voulu s’emparer pour 15 milliards de l’opérateur T Mobil. Faute entre autre de notoriété. Cet obstacle est désormais derrière lui. Il est aujourd'hui dans tous les médias.

Sur un plan plus stratégique, avec cet investissement il fait coup double. Il construit ce qu’il y a de plus précieux dans la Silicon Valley : un réseau d’anciens qui vont grandir dans les meilleures entreprises du pays. Autant de relais indispensables pour préparer une future expédition. Parallèlement, il va faire bénéficier les 230 structures où il a investi des talents formés sur la côte Ouest.

Le bloc-notes

Un record européen des impôts et des taxes pour la France : le taux s'établit à 45,7%.

La note du jour

14/20 à Mikros Image. La filiale animation de Technicolor va recruter 600 personnes après avoir décroché un contrat avec le studio hollywoodien Dreamworks.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Xavier Niel Informatique Silicon Valley
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783291085
Pourquoi Xavier Niel exporte son école "42" dans la Silicon Valley
Pourquoi Xavier Niel exporte son école "42" dans la Silicon Valley
REPLAY - REPLAY / ÉDITO - Le fondateur de Free exporte son modèle d'école informatique à Frémont, en Californie. Et il y met les grands moyens : 100 millions de dollars.
http://www.rtl.fr/actu/conso/pourquoi-xavier-niel-exporte-son-ecole-42-dans-la-silicon-valley-7783291085
2016-05-19 07:55:00
http://media.rtl.fr/cache/YDSrlkHeJBkrnme-z-7l7w/330v220-2/online/image/2016/0519/7783291528_xavier-niel-realise-son-reve-americain-dans-la-silicon-valley.jpg