1 min de lecture Environnement

La pollution de l'air impacte la grossesse : un bébé sur 100 est en sous-poids

Selon le dernier rapport de l'Inserm, la pollution atmosphérique en France toucherait gravement la santé des fœtus et coûterait près de 1,2 milliard d'euros à la société.

Un bébé dans une maternité (illustration)
Un bébé dans une maternité (illustration) Crédit : DIDIER PALLAGES / AFP
lucie valais
Lucie Valais
Journaliste

La liste des conséquences graves de la pollution continue de s'allonger. Selon le dernier rapport de l'Inserm, dévoilé mardi 15 mai, les femmes enceintes sont particulièrement touchées par l'exposition aux particules fines. "Une exposition à la pollution lors de la grossesse peut entraîner des retards de croissance intra-utérine. Ainsi, en France en 2012, 2.3% d’enfants sont nés hypotrophes (une naissance à terme avec un poids à la naissance inférieur à 2,5 kg), dont la moitié en raison de l’exposition de la mère pendant la grossesse aux particules atmosphériques", explique l'étude réalisée par des chercheurs de l'Inserm.

Un phénomène qui est loin d'être anodin quant à la croissance de l'enfant, qui peut développer des handicaps, des troubles de l’apprentissage voire des maladies cardiovasculaire. "Cette hypotrophie entraîne par la suite de nombreuses conséquences sur le développement avec, pour certains enfants, un important retard de développement intellectuel", est-il ajouté dans le rapport.

Il est donc indispensable de protéger les femmes enceintes de la pollution atmosphérique. "Il est nécessaire de mettre en place de vraies politiques d'amélioration de la qualité de l'air pour les générations futures", explique Isabella Annesi-Maesano, chercheuse en charge de l'étude.

À lire aussi
Les déchets plastiques sont très nombreux en mer et sur les plages. environnement
Comment vivre au quotidien sans utiliser de plastique

Des coûts colossaux

D'autant plus que, outre son impact dramatique sur la santé et le développement des nourrissons, la prise en charge à la maternité des maladies qui en découlent représente des coûts colossaux. Selon l'étude, "la prise en charge de ces enfants sur l'ensemble de leur vie coûte 1,2 milliard d'euros".

Et Isabella Annesi-Maesano de conclure : "En l’état des choses, les coûts estimés sont supportés par les pouvoirs publics qui financent les structures de soin et de prise en charge. Les coûts restants (garde des enfants à domicile, absentéisme parental, éducation spécialisée …) restent à la charge des familles".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Bébé Pollution
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793418440
La pollution de l'air impacte la grossesse : un bébé sur 100 est en sous-poids
La pollution de l'air impacte la grossesse : un bébé sur 100 est en sous-poids
Selon le dernier rapport de l'Inserm, la pollution atmosphérique en France toucherait gravement la santé des fœtus et coûterait près de 1,2 milliard d'euros à la société.
http://www.rtl.fr/actu/bien-etre/la-pollution-de-l-air-impacte-la-grossesse-un-bebe-sur-100-est-en-sous-poids-7793418440
2018-05-17 14:53:47
https://cdn-media.rtl.fr/cache/BxH8G3V2plhl2nFVJMm2Rw/330v220-2/online/image/2018/0416/7793041635_un-bebe-dans-une-maternite-illustration.jpg