2 min de lecture Olympique de Marseille

OM-Atlético de Madrid : les Marseillais peuvent-ils créer l'exploit ?

SONDAGE - L'Olympique de Marseille défie le finaliste 2014 et 2016 de la Ligue des champions, mercredi 16 mai (20h45) à Lyon, en finale de Ligue Europa cette fois. Croyez-vous à la victoire ?

Le Brésilien Luiz Gustavo sous les couleurs de l'OM en août 2017
Le Brésilien Luiz Gustavo sous les couleurs de l'OM en août 2017 Crédit : BERTRAND LANGLOIS / AFP
AFP avec Christelle Rebière et Stéphane Carpentier

L'Olympique de Marseille n'est pas favori face à l'Atlético Madrid mais mise sur son inépuisable énergie collective pour remporter un second trophée continental, l'Europa League, mercredi 16 mai (20h45) à Lyon, 25 ans après son triomphe en Ligue des champions de 1993.

Laisser le rôle du favori à l'Atlético permet de filtrer un peu de l'énorme pression. Tous les Marseillais ont répété que les hommes de Diego Simeone (qui prendra place en tribune et non le banc de touche en raison d'une suspension), habitués des joutes continentales, étaient plus forts. Mais tous aussi ont promis de tout faire pour soulever enfin un trophée européen.

Rudi Garcia reconnaît que "l'expérience est du côté de l'Atlético". Mais "sur un match, tout semble plus possible", veut-il croire. L'OM a déjà joué quatre finales et n'en a gagné qu'une, en 1993 donc, face à l'AC Milan, alors favori. En 1991 il avait laissé échapper la "Coupe aux grandes oreilles à l'Étoile Rouge de Belgrade. En Coupe de l'UEFA, l'ancien nom de l'Europa League, Marseille s'est déjà pris deux fois les pieds dans le tapis de la finale, contre Parme (3-0, 1999) et Valence (2-0, 2004). 

L'Atlético a déjà perdu une finale à Lyon

Mais l'Atlético aussi est un peu maudit en Coupe d'Europe. Il a certes remporté la deuxième édition de la Coupe des Coupes (C2), en 1962, et deux Ligue Europa, en 2010 et 2012, mais a perdu aussi deux finales de C2, dont une déjà à Lyon, 3-0 contre le Dynamo Kiev en 1986, et ses trois finales de C1 (1974, 2014 et 2016), à chaque fois d'un rien. 


Pour briser la malédiction, l'OM compte beaucoup sur son meneur de jeu, Dimitri Payet, dans une forme éblouissante depuis quelques mois, meilleur passeur d'Europe avec ses 22 "assists" toutes compétitions confondues. Le capitaine sera secondé par Florian Thauvin, le meilleur buteur de l'OM (27 buts cette saison) et par le trio de lieutenants cadres qui ont déjà gagné une coupe d'Europe : Luiz Gustavo (C1 2013 avec le Bayern Munich), Adil Rami (C3 2016 avec Séville) et Rolando (C3 2011 avec le FC Porto), si le Portugais est remis de sa blessure à un mollet.

À lire aussi
Les Lyonnais terminent 3es de cette saison 2017-2018 de Ligue 1 Ligue 1 Conforama
Monaco et Lyon en Ligue des champions, l'OM en Europa League, Troyes en Ligue 2


Finale de la Ligue Europe : l'OM va-t-il créer l'exploit ? RTL vous invite à répondre à la question du jour.

Finale de l'Europa League : l'OM va-t-il créer l'exploit ?
Nombre de votes : 3924 *Sondage à valeur non scientifique
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Olympique de Marseille Marseille Football
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793401429
OM-Atlético de Madrid : les Marseillais peuvent-ils créer l'exploit ?
OM-Atlético de Madrid : les Marseillais peuvent-ils créer l'exploit ?
SONDAGE - L'Olympique de Marseille défie le finaliste 2014 et 2016 de la Ligue des champions, mercredi 16 mai (20h45) à Lyon, en finale de Ligue Europa cette fois. Croyez-vous à la victoire ?
http://www.rtl.fr/sport/football/finale-de-la-ligue-europe-l-om-va-t-il-creer-l-exploit-7793401429
2018-05-16 09:56:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/13UZy-cIYf3LFS8yf5jvNQ/330v220-2/online/image/2017/1124/7791124310_le-bresilien-luiz-gustavo-sous-les-couleurs-de-l-om-en-aout-2017.jpg