3 min de lecture Musique

Wayne, nouvelle recrue dans le rock made in France

RENCONTRE - À l'occasion de la sortie de son premier maxi, "Girls" a discuté avec Vanessa Eldoh, la musicienne inclassable qui se cache derrière Wayne.

Wayne vient de sortir "Alive", son premier maxi
Wayne vient de sortir "Alive", son premier maxi Crédit : Judith Lapara
ArièleBonte
Arièle Bonte

Il aura fallu d'un morceau - le premier - pour attirer notre attention. Wayne, nouvelle venue de la scène rock made in France, sort Alive, son premier maxi ce vendredi 21 avril. Une histoire de solitude mais qui n'a rien de déprimante. "C'est une solitude de battant", souligne Vanessa Eldoh, lorsque nous la rencontrons dans un café du 18ème arrondissement de la capitale française, son QG.

À tout juste 30 ans, Vanessa se lance enfin en solo sous le nom de Wayne - en hommage à Bruce Wayne, l'homme derrière le masque de Batman. La Parisienne n'est pourtant pas une débutante. Musicienne avant tout, elle arpente les scènes - toujours accompagnée de sa guitare - depuis une dizaine d'années. Rencontre avec une artiste qui ne rentre pas dans des cases, et dont la musique ne ressemble en rien à ce que vous pouvez entendre ici et là.

"Je ne voulais pas être chanteuse"

Flashback. Vanessa n'est pas encore Wayne. Loin de là. Elle a 7 ans et regarde la télévision. C'est dans cet écran que la petite fille verra pour la première fois quelqu'un jouer de la guitare. Elle n'a alors plus qu'une idée en tête : s'y mettre, elle aussi. "Et je ne me suis jamais arrêtée", raconte-t-elle à Girls

À lire aussi
Rihanna, icône mode au Met Gala, le 1er mai, à New York mode
Rihanna s'engage en soutenant une collection de mode créée pour Haïti

Vanessa prend des cours pendant quelques années. Commence par le classique et le blues. À 12 ans, elle arrête pour continuer seule, dans son coin, ses expérimentations musicales. "J'essayais de déchiffrer les notes, pour comprendre mon instrument", explique-t-elle. 3 ans plus tard, Vanessa fait à nouveau un (court) passage en cours puis monte rapidement son premier groupe de musique, avec le rock en toile de fond. Un style que la musicienne a découvert dans les années 90, encore une fois grâce à la télé et notamment à ce clip de Oasis

>
Oasis - Cigarettes & Alcohol Durée : | Date :

La guitariste compose, et le groupe joue ses morceaux. Mais pas question pour Vanessa d'être la tête d'affiche de la formation. "Je ne voulais pas être chanteuse", glisse celle qui, aujourd'hui, pose sa voix sur ses chansons. "Avec Wayne, j'avais envie d'être interprète parce que je n'avais personne en tête pour le faire". 

"Je fais de la musique parce que j'ai besoin d'en faire"

Il y a quelques années encore, Vanessa jonglait entre sa vie de musicienne et divers emplois dans le marketing. Aujourd'hui, elle se concentre sur sa musique - du rock gras, puissant, où la guitare électrique tient forcément une place importante - parce qu'il "n'y a pas de temps à perdre", assure-t-elle. 

On m'a déjà dit que j'avais un jeu de guitare féminin, mais qu'est-ce que cela veut dire ?

Vanessa Eldoh-Wayne
Partager la citation

Pour mener à bien son projet musical, Vanessa écrit et compose dans son home studio, "souvent en pyjama parce que j'écris quand j'ai envie de le faire. Je n'ai pas envie de me forcer à faire de la musique" dans un studio, explique-t-elle.

La musicienne maîtrise à la perfection tout ce qu'elle touche, tout en faisant appel à des amis artistes pour le mixage de son premier EP, à venir cette année, ou la réalisation de son premier clip, par Judith Florent Lapara.

>
Wayne - Alive Durée : | Date :

Quand on l'interroge sur la place des femmes dans la musique, en France, Vanessa nuance d'emblée : "Je ne me vois pas femme guitariste mais guitariste femme", avant d'ajouter que oui, le milieu de la musique est composé en majorité d'hommes, alors forcément, le sexisme est bien présent, "mais comme dans tous les domaines".

"J'ai eu le droit à 'C'est pas mal pour une fille'", raconte-t-elle. "On m'a demandé qui écrivait mes chansons et on m'a déjà dit que j'avais un jeu de guitare féminin. Mais qu'est-ce que cela veut dire ?", s'interroge-t-elle, à juste titre dirons-nous.

"Le fait d'être une femme n'entre pas du tout en compte dans ma musique", complète Vanessa qui confie alors, en guise de conclusion : "Je fais de la musique parce que j'ai besoin d'en faire". Comme n'importe quel musicien, non ? 


Alive, Wayne, disponible dès le 21 avril (My Dear Recordings) et à retrouver sur iTunesDeezerSpotify

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musique Interview
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788197603
Wayne, nouvelle recrue dans le rock made in France
Wayne, nouvelle recrue dans le rock made in France
RENCONTRE - À l'occasion de la sortie de son premier maxi, "Girls" a discuté avec Vanessa Eldoh, la musicienne inclassable qui se cache derrière Wayne.
http://www.rtl.fr/girls/style/wayne-nouvelle-recrue-dans-le-rock-made-in-france-7788197603
2017-04-20 07:08:00
http://media.rtl.fr/cache/f4LNRxbuxa0EMGV2saRupQ/330v220-2/online/image/2017/0419/7788198063_wayne-vient-de-sortir-alive-son-premier-maxi.jpg