2 min de lecture Festival de Cannes

Kristen Stewart : que vaut "Come Swim", son court-métrage présenté à Cannes ?

NOUS L'AVONS VU - L'actrice américaine est passée de l'autre côté de la caméra pour un court-métrage présenté lors du 70ème Festival de Cannes.

Kristen Stewart lors de la montée des marches du film de Robin Campillo, "120 battements par minute"
Kristen Stewart lors de la montée des marches du film de Robin Campillo, "120 battements par minute" Crédit : Alastair Grant/AP/SIPA
ArièleBonte
Arièle Bonte

Elle n'a pas joué la carte de la facilité. Kristen Stewart, actrice américaine connue du grand public pour son personnage d'adolescente amoureuse d'un vampire scintillant dans la saga adolescente Twilight, appréciée des cinéphiles pour ses rôles dans des productions indépendantes américaines (Still Alice, American Ultra) comme françaises (Sils Maria, Personal Shopper, deux productions signées d'Olivier Assayas), est passée de l'autre côté de la caméra.

Kristen Stewart ne l'a jamais caché : jouer au cinéma la passionne mais elle nourrit d'autres ambitions. La peinture, la poésie et bien sûr, la réalisation. Un rêve qu'elle vient d'achever avec Come Swim, son premier court-métrage présenté ce samedi 20 mai, lors de la 70ème édition du festival de Cannes

À lire aussi
Sandra, serveuse sur la croisette du Festival de Cannes festival de Cannes
Cannes 2017 : Sandra, serveuse solaire et optimiste pendant le festival

18 minutes d'une rêverie angoissante, oppressante, celle d'un homme perturbé, profondément seul, qui ressasse le passé et ne sait comment avancer. La rédaction de Girls s'est glissée dans la salle (pleine à craquer) Buñuel du Palais des Festivals pour y découvrir cette courte production étonnante, en présence de la jeune réalisatrice herself

Psychose ou réalité ?

Pensez expérimental. Mais pas inaccessible. Kristen Stewart de l'autre côté de la caméra, c'est une expérience à vivre, à ressentir. Voyez-y peut-être une référence aux contemplations symboliques de Terrence Malik. Une vision du cinéma qui raconte sans trop en dévoiler, et qui laisse, surtout, place à l'imagination.

Dans Come Swim, les images sont fortes, puissantes, le son poussé au maximum. Les murs tremblent comme pour traduire l'état d'esprit dans lequel se trouve le héros de cette courte histoire. 

On ne sait plus ce qu'est le rêve, la réalité, le fantasme, la psychose et le souvenir. Et cette voix, celle de Kristen Stewart, qui accompagne pendant cette vingtaine de minutes le personnage principal du court-métrage... d'où vient-elle ? Que dit-elle ? Les mots de la réalisatrice et ceux du héros se mêlent, se répondent, s'échangent, pour mieux dévoiler la vérité. Celle que vous aurez décidé d'interpréter.

RTL Girls et Bumble s’associent pour vous faire vivre le Festival de Cannes. Pour rencontrer votre âme-sœur sur la Croisette ou ailleurs, téléchargez dès maintenant l’appli de rencontres qui donne le pouvoir aux femmes. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Festival de Cannes Cinéma Kristen Stewart
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788641635
Kristen Stewart : que vaut "Come Swim", son court-métrage présenté à Cannes ?
Kristen Stewart : que vaut "Come Swim", son court-métrage présenté à Cannes ?
NOUS L'AVONS VU - L'actrice américaine est passée de l'autre côté de la caméra pour un court-métrage présenté lors du 70ème Festival de Cannes.
http://www.rtl.fr/girls/style/kristen-stewart-que-vaut-come-swim-son-court-metrage-presente-a-cannes-7788641635
2017-05-20 20:13:00
http://media.rtl.fr/cache/6VAC3kKUUN-wy_M-yn7_4g/330v220-2/online/image/2017/0520/7788642051_kristen-stewart-lors-de-la-montee-des-marches-du-film-de-robin-campillo-120-battements-par-minute.jpg