6 min de lecture Cinéma

Comment les héroïnes de "Star Wars" ont évolué en même temps que la société

ÉCLAIRAGE - Leia, Padme, Rey et Jyn sont quatre héroïnes courageuses et combatives mais se distinguent sur plusieurs points. Explications.

Leia, Padme, Rey et Jyn, des héroïnes combattives
Leia, Padme, Rey et Jyn, des héroïnes combattives Crédit : Lucasfilm/Disney
ArièleBonte
Arièle Bonte

Un univers pour plusieurs héroïnes. À chaque trilogie de l'ambitieuse saga Star Wars correspond son personnage féminin de référence. Avec l’arrivée des spin-offs comme Rogue One, sorti le 14 décembre dernier, la saga étoilée s’offre une belle occasion de se renouveler et de proposer une palette de personnages féminins encore plus forts et plus présents que dans les précédents épisodes.

Car depuis l'arrivée de Kathleen Kennedy à la tête de Lucasfilm (société productrice de la saga étoilée, rachetée par Disney en 2012), les films Star Wars doivent prendre une nouvelle direction. Kathleen Kennedy l'a assuré dans une interview accordée au Guardian peu avant la sortie de l'épisode 7 de Star Wars : le personnage féminin central de ce long-métrage est "très important", avait-elle annoncé. EW rapporte de son côté que la célèbre productrice a également affirmé que les deux prochains épisodes de la nouvelle trilogie, ainsi que les spin-offs (dont Rogue One) mettraient en scène plusieurs "femmes très fortes".

À lire aussi
Natalie Portman s'est confiée sur le harcèlement et le sexisme à Hollywood harcèlement
Natalie Portman a subi "des discriminations et du harcèlement" dans presque tous ses projets

Une volonté guidée par le sentiment personnelle de la patronne de LucasFilm qui, même en étant une grande fan de la saga, n'avait pas beaucoup de personnages féminins auxquels s'identifier (deux). Avec cette promesse de changement, la rédaction de Girls a profité de la sortie du premier spin-off pour se replonger dans l'univers imaginé par George Lucas et observer le traitement cinématographique accordé aux femmes de la princesse Leia à Jyn Erso, en passant par Padme et Rey.

Attention, en continuant la lecture de cet article, vous risquez de vous faire spoiler très fort (mais c'est pour la bonne cause). 

Leia, princesse sans détresse

Une princesse qui sait manier les armes et comploter contre les méchants ? Femme politique redoutable et sensible à la Force, Leia est un personnage-clé de l'Alliance rebelle et n'a vraiment rien de la princesse au sens traditionnel du terme : elle est même l'élément déclencheur de la victoire des Rebelles contre Dark Vador puisque c'est elle qui détient les plans de l'Étoile Noire (cachés dans les circuits de R2-D2) et qui lance Luke Skywalker dans sa quête.

Forte, elle peut résister au sérum de vérité et parvient à s'échapper (seule) des griffes du dégouttant Jabba. Des années plus tard, la princesse Leia a gravi les échelons de la rébellion. Elle occupe le poste de Générale de la Résistance et participe à la destruction de Starkiller, la nouvelle arme ultra-puissante du Premier Ordre.

Leia reste cependant un personnage-trophée pour Han Solo et Luke Skywalker, qui occupent quant à eux le premier plan de l'intrigue de la trilogie. La princesse sait user de ses charmes et atouts et apparaît dans une inoubliable scène en bikin doré. Sexualisée, objet de convoitise, le personnage campé par Carrie Fisher a tout de la combative rebelle mais reste un personnage écrit pour un public masculin : désirable.

Padme, génie politique et épouse secrète

Lorsque l'on découvre la reine Amidala dans la seconde trilogie, elle a 14 ans et doit résoudre un immense conflit politique. L'histoire de ces trois épisodes se lit comme un grand roman de chevalerie dans lequel le preux Anakin Skywalker (aidé de son maître Jedi Obi-Wan Kenobi) doit sauver sa bien-aimée... de lui-même. Une opération qui finira forcément mal et qui scellera le basculement de jeune Jedi vers le côté obscure de la Force. Donnant ainsi naissance à Dark Vador, l'un des plus grands méchants de l'histoire du cinéma avant Voldemort ou Sauron.

Sénatrice, combative, courageuse, le personnage joué par Natalie Portman n'hésite pas à se mettre en danger, contourner l'immobilisme du Sénat galactique et braver des interdits comme épouser un Jedi.  Dans le troisième épisode, enceinte de ses jumeaux, elle tente de ramener Anakin à la raison.. en vain.

Tout comme la princesse Leia - sa fille - Padme est présentée comme un "faire-valoir"note le réalisateur et chargé de cours à l'Université de Montréal dans un entretien avec le site canadien Voir. Le spécialiste ajoute ensuite que, dans les derniers épisodes de leur trilogie respective, Leia et Padme deviennent des "victimes de leurs propres choix réduites au silence, et cela, de manière tout à fait involontaire, subissant les événements, plutôt que de les provoquer comme leurs contreparties masculines." 

Rey, la plus badass des orphelines

Décembre 2015, le monde entier découvre enfin Rey. Orpheline, abandonnée sur la planète Jakku, elle passe ses journées à piller des épaves de vaisseaux pour les revendre et gagner (modestement) sa croûte. Sensible à la Force, son destin bascule quand elle rencontre Finn et BB-8.

Dans cet épisode, Rey (jouée par Daisy Ridley) n'a rien de la jeune femme sexualisée ou érotisée pour la caméra. Elle montre même à plusieurs reprises qu'elle peut se débrouiller toute seule et réussit à faire plier Kylo Ren, le bad guy de cette trilogie, passé du côté obscure de la Force comme son grand-papa, Dark Vador (vous suivez toujours ?).

Pour ne rien gâcher, l'épisode 7 est le premier à mettre en scène des personnages féminins secondaires et à tenter de ne pas (trop) tomber dans le syndrome de la schtroumpfette (une femme pour une flopée d'hommes à l'écran). Ainsi, les spectateurs peuvent enfin craindre la première méchante de la galaxie (Capitaine Phasma, interprétée par Gwendoline Christie de Game of Thrones), écouter les conseils de la sage Maz Kanata (Lupita Nyong’o) et suivre les ordres de Kaydel Ko Connix, contrôleuse au sein de la Résistance (Billie Lourd). 

Jyn Erso, l'anti-héroïne

Rebelle par défaut, Jyn Erso est une jeune femme au passé pas très cool (elle a fui l'Empire alors qu'elle n'était qu'une enfant, a vu sa mère mourir sous ses yeux et son père céder à l'Empire pour concevoir l'Étoile Noire), qui vit dans l'illégalité la plus totale.

Mais grâce à un message laissé par lui (qu'elle est la seule à avoir entendu), celle-ci comprend que ce dernier s'est sacrifié à l'Empire pour saboter l'Étoile Noire. Jyn Erso se lance alors dans une aventure pour sauver la mémoire de Galen Erso tout en étant épaulée par plusieurs rebelles (hommes). Jyn Erso n'a pas comme objectif de sauver le monde, ce qui fait d'elle une anti-héroïne inspirante.

Kathleen Kennedy la compare d'ailleurs à Jeanne d'Arc tandis que Felicity Jones observe une juste évolution de la place des femmes dans les films Star Warsrapporte Melty. Dans les années 70 et même 2000, les hommes occupaient le devant de la scène politique et sociale. Mais "comme on le voit en politique", explique l'actrice, "les femmes se mettent à diriger des nations et c'est quelque chose que les films se doivent de refléter." Compris Disney ?

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Star Wars Star Wars : Rogue One
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786311913
Comment les héroïnes de "Star Wars" ont évolué en même temps que la société
Comment les héroïnes de "Star Wars" ont évolué en même temps que la société
ÉCLAIRAGE - Leia, Padme, Rey et Jyn sont quatre héroïnes courageuses et combatives mais se distinguent sur plusieurs points. Explications.
http://www.rtl.fr/girls/style/comment-les-heroines-de-star-wars-ont-evolue-en-meme-temps-que-la-societe-7786311913
2016-12-17 08:00:00
http://media.rtl.fr/cache/Cbk7mlsjtkNHtEVBmLdN5Q/330v220-2/online/image/2016/1216/7786312779_leia-padme-rey-et-jyn-des-heroines-combattives.jpg