Wikipédia bloque une adresse IP du ministère de l'Intérieur pour "vandalisme"

L'encyclopédie en ligne a pris cette sanction d'une durée de un an après avoir constaté plusieurs "actes de vandalisme" sur ses articles.

Wikipédia
Crédit : KAREN BLEIER / AFP
Wikipédia

La Place Beauvau abrite-t-elle des "trolls" ? Le Canard Enchaîné, dans son édition du mercredi 13 janvier, révèle que le site Wikipédia a bloqué une adresse IP utilisée par des fonctionnaires du ministère de l'Intérieur. L'encyclopédie en ligne a pris cette sanction le 18 décembre après avoir constaté "trop d'actes de vandalisme". Il est notamment reproché aux personnes s'étant connectées sur Internet par le biais des serveurs du ministère d'avoir publié des injures et procédé à de grossières modifications sur des articles. L'un des administrateurs du site indique ainsi que cette adresse informatique "pose plus de problème qu'elle n'apporte de chose positive".

L'hebdomadaire satirique donne d'ailleurs un exemple d'une dégradation liée à cette adresse IP. "Le 21 août, l'un deux a effacé une partie de la fiche de présentation de l'encyclopédie avant d'écrire 'sale batar' sur une autre page". Le journal rappelle aussi qu'un fonctionnaire du ministère avait, en 2013, voulu effacer la fiche du préfet de police de l'époque, Bernard Boucault, afin d'effacer la trace de ses conflits avec des opposants au mariage pour tous.

Déjà 8 précédents blocages

À cause de cette sanction, les personnes utilisant cette adresse IP, avec laquelle 4.000 modifications (pas toutes irrespectueuses) ont été effectuées depuis 2007, ne peuvent désormais plus éditer d'articles mais seulement les consulter. Une situation qui n'est pas inédite car Wikipédia précise avoir déjà bloqué cette adresse à huit reprises depuis 2008. Les suspensions n'avaient toutefois duré que trois jours ou un mois, celles d'un an n'étant que très rares.

Mais comme ce blocage n'est effectif que pour l'adresse IP rattachée à une série de postes de travail du ministère de l'Intérieur, les utilisateurs responsables des actes de vandalisme n'ont qu'à se connecter depuis un lieu extérieur au ministère pour pouvoir modifier d'autres articles.

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7781324939
Wikipédia bloque une adresse IP du ministère de l'Intérieur pour "vandalisme"
Wikipédia bloque une adresse IP du ministère de l'Intérieur pour "vandalisme"
L'encyclopédie en ligne a pris cette sanction d'une durée de un an après avoir constaté plusieurs "actes de vandalisme" sur ses articles.
http://www.rtl.fr/culture/web-high-tech/wikipedia-bloque-une-adresse-ip-du-ministere-de-l-interieur-pour-vandalisme-7781324939
2016-01-13 18:08:00
http://media.rtl.fr/cache/mpbDgl9DDCcdsZr0iS1oZQ/330v220-2/online/image/2014/1104/7775177518_wikipedia.jpg