2 min de lecture Connecté

Elle demande ses données à Tinder et reçoit 800 pages sur ses secrets les mieux gardés

Une journaliste a demandé l'accès à toutes les données collectées par l'application comme chaque citoyen est en droit de le faire au regard du règlement européen.

Tinder est utilisé par plus de 80 millions de personnes
Tinder est utilisé par plus de 80 millions de personnes Crédit : Tinder
BenjaminHuepro
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Internet n'oublie jamais. Et ce n'est pas Tinder qui prouvera le contraire. Judith Duportail, une journaliste utilisatrice de l'application de rencontre depuis 2013, a demandé à l'entreprise américaine de lui communiquer l'intégralité des données collectées sur sa personne depuis son inscription, comme le permet le règlement européen. Le jeu en valait visiblement la chandelle puisqu'elle a reçu pas moins de 800 pages d'informations confidentielles la concernant, raconte-t-elle dans un article publié dans The Guardian, ce 26 septembre.

Parmi les informations collectées figurent ses 870 rencontres, le détail des messages intimes échangés avec des utilisateurs de l'application, la date et le lieu des conversations, l'âge des hommes qui l'intéressaient, la date de ses 920 connexions, des photos de son compte Instagram et des informations relatives à son profil Facebook.

Des données personnelles communiquées inconsciemment à l'application. "En lisant les 1.700 messages que j'ai envoyés sur Tinder depuis 2013, j'ai plongé dans mes espoirs, mes peurs, mes préférences sexuelles et mes secrets les mieux enfouis", confie-t-elle sur le site du quotidien britannique. 

À lire aussi
KOBO VS KINDLE Au banc d'essai
VIDÉO - Kindle Paperwhite, Oasis, Kobo Aura One ou H2O : quelle liseuse choisir ?

"Que se passera-t-il si ce trésor est piraté"

Judith Duportail est loin d'être la seule dans cette situation. En juillet 2017, une étude a mis en lumière la vulnérabilité des utilisateurs de Tinder, excessivement enclins à fournir des informations intimes s'en même s'en rendre compte. "Je suis horrifié mais pas du tout surpris par cette quantité de données. Chaque application que vous utilisez régulièrement sur votre téléphone possède le même type d'informations. Facebook a des milliers de pages sur vous", explique au Guardian Olivier Keyes, un scientifique expert dans l'analyse de données.

Une fois la surprise digérée, la journaliste s'interroge : "Que se passera-t-il si ce trésor de données est piraté, rendu public ou simplement acheté par une autre entreprise ?". En mai 2016, plus de 70.000 profils de l'application américaine de rencontre OKCupid s'étaient ainsi retrouvés sur la toile. La politique de confidentialité de Tinder ne laisse pas de place au doute : "Vous ne devez pas espérez que vos informations personnelles, conversations ou autre communications resteront privées pour toujours", est-il notamment précisé.

Un parcours du combattant pour faire respecter un droit

Cette auto-introspection particulière a été rendue possible par la législation européenne. Le règlement européen appliqué à partir de mai prochain garantit à chaque résident européen l'accès aux données personnelles qui ont été collectées par un site Internet ou une application. Mais en attendant l'entrée en vigueur de ses mécanismes d'application, Tinder ne s'est pas montré particulièrement arrangeant. Plusieurs mois, une vingtaine d'échanges et deux plaintes devant les autorités de protection des données en France et en Angleterre ont été nécessaires à la journaliste pour faire aboutir sa demande, comme l'a confié à RTL Futur Paul-Olivier Dehaye, co-fondateur du service personnaldata.io qui l'a assistée tout au long de sa démarche avec un avocat des droits de l'Homme.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Internet Vie privée
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790239686
Elle demande ses données à Tinder et reçoit 800 pages sur ses secrets les mieux gardés
Elle demande ses données à Tinder et reçoit 800 pages sur ses secrets les mieux gardés
Une journaliste a demandé l'accès à toutes les données collectées par l'application comme chaque citoyen est en droit de le faire au regard du règlement européen.
http://www.rtl.fr/culture/futur/elle-demande-ses-donnees-a-tinder-et-recoit-800-pages-sur-ses-secrets-les-mieux-gardes-7790239686
2017-09-26 18:49:00
http://media.rtl.fr/cache/8Cv_bFHLX_bJ_t9vaZ_sVQ/330v220-2/online/image/2016/0113/7781326706_tinder-est-utilise-par-plus-de-80-millions-de-personnes.jpg