Jim Fergus dévoile "La Vengeance des mères", la suite de "Mille femmes blanches"

Seize ans après son best-seller "Mille femmes blanches", l'auteur américain revient le 22 septembre avec la suite de cette histoire imaginée au temps des colons américains. Une épopée fabuleuse, véritable chant d'amour à la culture indienne.

Jim Fergus dévoile la suite de "Mille femmes blanches" >
Jim Fergus dévoile "La vengeance des mères", la suite de "Mille femmes blanches" Crédit Image : JOEL SAGET / AFP | Crédits Média : Bernard Lehut | Durée : | Date :
1/

C'est l'événement du jour en librairie, la sortie de La Vengeance des mères de l'Américain Jim Fergus. Il s'agit de la suite, 16 ans après, de son best-seller Mille femmes blanches. C'est en 2000 que les lecteurs français découvrent ce romancier américain et réservent un accueil triomphal à l'étonnante histoire que Jim Fergus leur raconte. En 1875, le président Grant, accepte l'incroyable échange proposé par le chef cheyenne, Little Wolf : mille chevaux contre mille femmes blanches pour sceller la paix entre les deux peuples. En dépit de cet accord, l'armée américaine ne tarde pas à massacrer la tribu cheyenne, seules quelques femmes blanches échappent au massacre.

Dans La Vengeance des mères, elles sont rejointes par d'autres recrues du programme mille femmes blanches et quelques prisonnières des Indiens. Toutes horrifiées par le comportement sanguinaire de l'armée américaine, elles tournent définitivement le dos au monde dont elles viennent et se rangent aux côtés des Indiens, jusqu'à prendre les armes contre l'État fédéral lancé dans une guerre d'extermination.

Inspiré d'une histoire vraie

Ces femmes guerrières ont existé, des blanches associées à des indiennes, comme celle dont le portrait est en couverture de La Vengeance des mères, appelée Pretty Nose ("joli nez"), la photo date de 1878. "Je ne savais rien d'elle, j'ai fait des recherches sur elle. (...) J'ai insisté pour que cette photo soit en couverture, parce que je vois dans son visage la force qui est en elle, et aussi, la tristesse", dit le romancier à RTL. Il nous offre d'inoubliables héroïnes, les sœurs Kelly, Molly McGill, Lady Hall, Martha, Lulu la française.

Comme dans le volume précédent, Mille Femmes Blanches, Jim Fergus livre un chant d'amour à la culture indienne et aux grands espaces. D'où vient cette passion chez lui, l'homme blanc, né à Chicago d'un père américain et d'une mère française ? "Mon père et moi faisions des balades en voiture, on faisait du camping et on voyageait partout dans l'Ouest (...) Je me souviens d'avoir été à l'époque choqué par l'état des Indiens, ce n'était pas du tout comme dans les films. Petit à petit, j'ai commencé à faire des recherches comme adulte, ça m'a toujours fasciné, aussi pour mon intérêt fondamental pour la nature."

La rédaction vous recommande
par Bernard LehutJournaliste RTL
Suivez Bernard Lehut sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7784951821
Jim Fergus dévoile "La Vengeance des mères", la suite de "Mille femmes blanches"
Jim Fergus dévoile "La Vengeance des mères", la suite de "Mille femmes blanches"
Seize ans après son best-seller "Mille femmes blanches", l'auteur américain revient le 22 septembre avec la suite de cette histoire imaginée au temps des colons américains. Une épopée fabuleuse, véritable chant d'amour à la culture indienne.
http://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/jim-fergus-devoile-la-vengeance-des-meres-la-suite-de-mille-femmes-blanches-7784951821
2016-09-22 10:54:00
http://media.rtl.fr/cache/TMRA4F0069o0I6R1RK89ig/330v220-2/online/image/2016/0922/7784953011_jim-fergus-devoile-la-suite-de-mille-femmes-blanches.jpg