On vous embraque au Festival de Cannes
2 min de lecture Littérature

Gaël Faye : "J'avais envie d'écrire pour revivre des sensations oubliées"

INTERVIEW - Après deux mois de rentrée littéraire, l'auteur Gaël Faye s'impose comme la révélation de l'automne. Son premier roman "Petit pays" fait notamment partie de l'ultime sélection du prix Goncourt.

Yves Calvi Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture
>
Gaël Faye : "J'avais envie d'écrire pour revivre des sensations oubliées" Crédit Image : IBO/SIPA | Durée : | Date :
La page de l'émission
Bernard Lehut Journaliste RTL

Gaël Faye est la révélation de cette rentrée littéraire. À 34 ans il publie chez Grasset son premier roman, Petit Pays, en tête des ventes depuis plusieurs semaines et finaliste du prix Goncourt qui sera décerné le 3 novembre. C'est un succès remarquable, pourtant, à regarder le sujet de Petit Pays, rien n'était gagné puisqu'il est question de la guerre civile au Burundi et du génocide dans l'État voisin du Rwanda, en 1994. Des événements terribles vécus et racontés par un enfant, Gaby, le double de l'auteur. 

Comme son personnage, Gaël Faye a grandi à Bujumbura, la capitale burundaise, entre un père français et une mère rwandaise. Et elle est sans doute là la clé de la réussite de Petit Pays, à en croire les réactions des lecteurs rencontrés par Gaël Faye depuis deux mois. "Comme c'est écrit à hauteur d'enfant, cela permet de rentrer plus facilement dans cette histoire parce que ce regard atténue la violence d'une certaine manière et j'en suis persuadé, on a tous une humanité en commun, peu importe sous quelle latitude", explique l'auteur.

Écrire pour retrouver des souvenirs

C'est le miracle de ce livre Petit Pays, sorte de petit Nicolas égaré au pays du génocide. Gaël Faye évoque des événements terribles et lointains, le monde absurde et violent des adultes mais il raconte aussi les jeux, les parfums, les sons, les saveurs d'une enfance universelle bien qu'aux couleurs de l'Afrique. Ce paradis perdu pour chacun d'entre nous, Gaël Faye le restitue avec une infinie délicatesse. "J'étais dans un petit local à Alfortville pendant l'hiver et j'avais envie de retrouver mes souvenirs d'il y a 20 ans. J'avais envie d'écrire pour me sentir bien, pour revivre des sensations oubliées", poursuit-il.

À lire aussi
Virginie Despentes sort le dernier tome de "Vernon Subutex" littérature
Virginie Despentes : "C'était impossible de faire l'impasse sur les attentats"


Réfugié en France à l'âge de 13 ans, après de brillantes études, il part travailler dans la finance à la City de Londres mais le passionné de mots s'y ennuie très vite. Gaël Faye plaque tout et devient chanteur de rap. Aujourd'hui, il est reparti vivre au Rwanda avec son épouse. "Je trouve que c'est un peuple qui mériterait d'être encore plus connu. Je pense que c'est un cas unique dans l'histoire contemporaine, dans un petit territoire en 22 ans on a réussi  à remettre en place une société qui croit en l'avenir", résume Gaël Faye. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Littérature Laissez-vous tenter Goncourt
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785525781
Gaël Faye : "J'avais envie d'écrire pour revivre des sensations oubliées"
Gaël Faye : "J'avais envie d'écrire pour revivre des sensations oubliées"
INTERVIEW - Après deux mois de rentrée littéraire, l'auteur Gaël Faye s'impose comme la révélation de l'automne. Son premier roman "Petit pays" fait notamment partie de l'ultime sélection du prix Goncourt.
http://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/gael-faye-j-avais-envie-d-ecrire-pour-revivre-des-sensations-oubliees-7785525781
2016-10-31 10:18:00
http://media.rtl.fr/cache/oirwbkQoMce2nPBwSuJIqA/330v220-2/online/image/2016/1031/7785526181_gael-faye-auteur-de-petit-pays.jpg