Erik Orsenna : "J'avais envie de raconter cette relation particulière avec mon père"

REPLAY - Le nouveau livre du romancier, "L'origine de nos amours", paraît mercredi. C'est l'un des livres les plus personnels de l'écrivain, un dialogue intime entre lui et son père.

>
Erik Orsenna : "J'avais envie de raconter cette relation particulière avec mon père" Crédit Image : Fanny Bonjean / RTL.fr Crédit Média : Bernard Lehut

L'origine de nos amours, le nouveau roman d'Erik Orsenna, parait mercredi 9 mars chez Stock. 6 mois après son dernier livre consacré à Pasteur, il est déjà de retour en librairie. Si on y ajoute ses activités et fonctions aussi multiples que variées, entre autres l'Académie française et la présidence de la fondation L'Hermione-Lafayette, il donne l'impression de ne jamais s'arrêter. Pour l'heure, il publie l'un de ses livres les plus personnels.

Il en est le personnage principal avec son père et comme souvent, pères et fils ne se disent pas grand chose. Jusqu'au jour où tous les deux divorcent le même été, en 1975. Rien ne rapproche plus qu'un divorce en commun, écrit-il. Le père et le fils vont se parler, comme jamais, d'amour, plus particulièrement de leur incapacité à réussir leurs amours. "On a commencé à se poser la question : pourquoi nos amours sont de telles catastrophes ?", interroge Erik Orsenna. Existe-t-il une malédiction familiale ? L'écrivain a attendu la mort de son père pour l'écrire. "J'avais envie de revenir à une sorte d'exploration plus personnelle. Avec mon père, nous avons eu une relation particulière que j'avais envie de raconter", explique Erik Orsenna.

Sincère, intime mais aussi truculent

Pour comprendre l'origine de ses échecs amoureux, son père remonte l'histoire familiale jusqu'à Cuba. Et oui, Erik Orsenna a du sang cubain dans les veines ! "Je ne suis pas un expert de la salsa mais j'aime bouger, j'aime voyager et j'aime changer. J'ai vu l'acte de naissance de mon arrière arrière arrière grand-père à Cuba. On imagine mon ancêtre, un petit tailleur qui arrive à Cuba, qui vient de se marier, il tente sa chance à Trinidad. Il s’assied à une terrasse de café puis il voit passer les cubaines. C'est là où il aura une sorte de dérèglement de la physiologie familiale, un gène qui va se transmettre. C'est le gène de l'émerveillement devant la passante, et aussi celui de l'immense difficulté à mener à long terme un mariage, parce qu'il y aura toujours une passante qui survient", détaille l'auteur.

Le charme du livre d'Erik Orsenna tient à ses accents de sincérité, à ce qu'il y dit d'intime mais aussi à la truculence, la fantaisie qui lui sont propres. L'un des moments les plus réussis, les plus touchants, c'est quand il fait croire à son père pour ne pas le décevoir qu'il vient de refaire un mariage heureux alors qu'il s'agit d'un fiasco. "Ma femme et moi lui avons écrit des lettres pour lui faire croire que tout allait bien. Car ma femme aussi appréciait mon père et ne voulait pas lui faire de peine. Ensuite, nous nous sommes retrouvés avec ma femme. Comme quoi, le temps joue un rôle", sourit le romancier.

Retrouver son père à travers le livre

"C'était nous". C'est ce qu'Erik Orsenna aurait aimé que son père dise de son livre. "Un écrivain, c'est celui qui prête sa voix à ceux qui ne l'ont pas ou plus. Les plus abandonnés sont les morts, ils ont besoin de nous. Tous les amis de mon père se disent qu'ils vont le retrouver avec le livre. Ils se disent 'on attend Claude'", s'émeut l'auteur.


L'écrivain était le conseiller et la plume de François Mitterrand à l'Élysée, un grand séducteur. À ses côtés, il a pris une "leçon de regard". "Il avait une capacité extraordinaire qu'ont tous les vrais séducteurs : il était vraiment là, il subjuguait par sa présence. Il m'avais dit 'je veux connaître Annie Girardot'. Je pensais qu'il l'écouterait. Pas du tout ! Il a parlé pendant deux heures. Par la suite, elle m'a glissé : 'il paraît que c'est moi l'actrice'", se souvient avec malice Erik Orsenna.

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782249865
Erik Orsenna : "J'avais envie de raconter cette relation particulière avec mon père"
Erik Orsenna : "J'avais envie de raconter cette relation particulière avec mon père"
REPLAY - Le nouveau livre du romancier, "L'origine de nos amours", paraît mercredi. C'est l'un des livres les plus personnels de l'écrivain, un dialogue intime entre lui et son père.
http://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/erik-orsenna-j-avais-envie-de-raconter-cette-relation-particuliere-avec-mon-pere-7782249865
2016-03-08 10:00:00
http://media.rtl.fr/cache/xtMLGdaUlMp0Bn0T6SNmYg/330v220-2/online/image/2016/0308/7782250862_l-ecrivain-erik-orsenna-sort-son-nouveau-livre-le-9-mars.jpg