1 min de lecture VTC

VTC : nouveau blocage des aéroports parisiens

Ce vendredi 23 décembre, les chauffeurs de VTC ont repris leur mobilisation pour inciter Uber à relever ses tarifs, en bloquant les aéroports d'Orly et Roissy.

Un conducteur de VTC manifeste contre Uber à Paris, le 13 octobre 2015.
Un conducteur de VTC manifeste contre Uber à Paris, le 13 octobre 2015.
Maxime Magnier et AFP

Les chauffeurs de VTC ne se démobilisent pas, ce vendredi 23 décembre, jour de départs en vacances. Dans le cadre de leur conflit avec la plateforme de réservation en ligne Uber, ils manifestent de nouveau avec des rassemblements aux aéroports d'Orly et Roissy.

À 06h40, plusieurs dizaines de voitures étaient rassemblées dans le calme aux abords de Roissy, encadrées par les forces de l'ordre, a constaté un photographe de l'AFP. Le site d'informations routières Sytadin prévenait les automobilistes à 06h30 qu'une manifestation était "en cours sur l'A3 vers la province au niveau de l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, générant un ralentissement depuis Aulnay-sous-Bois". Ce ralentissement avait tendance à se résorber quelques minutes plus tard. À Orly, au sud de Paris, une source aéroportuaire a recensé une douzaine de véhicules rassemblés à une station-service de l'aéroport, sans effet sur le trafic.

Une opération escargot prévue dans la matinée

Ces rassemblements et blocages, qui devaient débuter à l'aube, surviennent à l'appel de huit organisations. Une opération escargot jusqu'au siège d'Uber, dans le 19e arrondissement de la capitale, est également prévue en milieu de matinée avant dispersion des manifestants. Sayah Baaroun, de l'Unsa-VTC, a expliqué à l'AFP que son organisation appelait "tous les VTC à cesser le travail le matin et à le reprendre l'après-midi, en boycottant Uber".

À lire aussi
Une personne utilise l'application Uber à Paris (illustration) Uber
Le médiateur demande à Uber d'augmenter le revenu de ses chauffeurs

Plusieurs organisations ont aussi appelé à poursuivre l'opération au cours des jours suivants jusqu'à ce que l'entreprise américaine accepte un retour aux tarifs d'avant octobre 2015 : 8 euros minimum la course, contre 6 actuellement, et 20% de commission, au lieu de 25% aujourd'hui.

Après l'échec des discussions entre chauffeurs de VTC et Uber, mardi 20 décembre, le gouvernement a nommé un médiateur. Jacques Rapoport, ancien haut responsable à la SNCF, a commencé ses auditions mercredi 21 décembre et a reçu Uber jeudi 22 décembre. Le médiateur a jusqu'au 31 janvier pour mener une négociation sur quatre points : la tarification, les charges, la protection sociale et les conditions de déconnexion des plateformes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
VTC Uber Aéroports de paris
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786409909
VTC : nouveau blocage des aéroports parisiens
VTC : nouveau blocage des aéroports parisiens
Ce vendredi 23 décembre, les chauffeurs de VTC ont repris leur mobilisation pour inciter Uber à relever ses tarifs, en bloquant les aéroports d'Orly et Roissy.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/vtc-uber-nouveau-blocage-des-aeroports-parisiens-7786409909
2016-12-23 08:59:35
http://media.rtl.fr/cache/fQV3mukGhq_VWlbgSIz3bg/330v220-2/online/image/2015/1013/7780085206_un-conducteur-de-vtc-manifeste-contre-uber-a-paris-le-13-octobre-2015.jpg