Un rapport accablant sur les violences policières

Selon l’association Acat, les bavures policières auraient entraîné au moins 26 décès depuis 2005.

L'utilisation des flashball est attaquée dans le rapport de l'Acat sur les violences policières (illustration);
Crédit : SALOM-GOMIS/SIPA
L'utilisation des flashball est attaquée dans le rapport de l'Acat sur les violences policières (illustration);

26 décès, 29 blessures irréversibles et 22 blessures graves : c’est le bilan glaçant des violences policières depuis 2005 selon un rapport diffusé le 14 mars par l’Acat, une ONG chrétienne engagée dans la lutte contre la torture et la peine de mort. Cette enquête s’est concentrée sur "89 situations alléguées de violences policières" enregistrées depuis 2005 en France. Des faits qui ne constituent qu’un "échantillon" ou la "partie émergée de l'iceberg" d’après les auteurs de ce rapport de 112 pages, sur "L’usage de la force par les représentants des forces de l’ordre".

L’utilisation des "flash-ball" est notamment mise en cause. Ces armes - censées être non létales mais qui projettent cependant des balles en caoutchouc à 186 km/h - seraient de plus en plus couramment utilisées depuis leur introduction dans les années 90. D’après l’Acat, les flash-ball auraient fait au moins un mort et 39 blessés graves, dont 12 mineurs.

Des dérives trop peu connues

Les tasers, qui équipent le personnel pénitentiaire mais aussi la police municipale de certaines grandes agglomérations (Marseille, Nice, Bordeaux ou encore Calais) seraient à l’origine du décès de quatre personnes. “Mais dans les quatre affaires, la justice a conclu à l'absence de lien entre l'arme et le décès”, rapporte le Nouvel Obs.

Les enquêteurs de l’Acat s'attaquent aussi à l’utilisation de grenades offensives par les forces de l’ordre. Leur usage avait été mis en cause après la mort de Rémi Fraisse, lors des affrontement entre des gendarmes et des opposants au barrage de Sivens dans la nuit du 25 au 26 octobre 2014. Si la mort du jeune militant écologiste avait fait scandale, le rapport de l’Acat dénonce “l’impunité” dont bénéficie les forces de l’ordre dans la grande majorité des bavures, beaucoup moins médiatisées.

La rédaction vous recommande
par Geoffroy Lang
Suivez Geoffroy Lang sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7782367942
Un rapport accablant sur les violences policières
Un rapport accablant sur les violences policières
Selon l’association Acat, les bavures policières auraient entraîné au moins 26 décès depuis 2005.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/un-rapport-accablant-sur-les-violences-policieres-7782367942
2016-03-15 03:27:00
http://media.rtl.fr/cache/H4nICiKCFP1yx_w6D2yHIA/330v220-2/online/image/2016/0315/7782367951_l-utilisation-des-flashball-est-attaquee-dans-le-rapport-de-l-acat-sur-les-violences-policieres-illustration.jpg