2 min de lecture Terrorisme

Terrorisme : comment les présidents français ont failli dans cette bataille ?

REPLAY - INVITÉ RTL - Le journaliste indépendant Vincent Nouzille a publié un livre, Erreurs fatales, où il met en lumière certains problèmes de la lutte antiterroriste française.

Marc-Olivier Fogiel L'Homme du jour Marc-Olivier Fogiel
>
Vincent Nouzille est L'Homme du jour, dans RTL Soir, le 11 janvier Crédit Image : CHRISTOPHE ENA / AP POOL / AFP | Crédit Média : RTLNET | Durée : | Date :
La page de l'émission
Florence Cohen et Claire Gaveau

Comment les présidents français ont failli dans leur lutte contre le terrorisme ? Vincent Nouzille, journaliste indépendant publie un livre remarqué intitulé Erreurs fatales. Dans ces lignes, il révèle ainsi la quarantaine d'assassinats ciblés orchestrés par les plus hauts sommets de l'État. "La question de l'efficacité est centrale car au fond, si on décide d'éliminer des chefs terroriste, il y a un côté symbolique dans le fait que François Hollande l'ait confirmé face à deux journalistes du monde", explique-t-il.

>> Comment la France lutte contre le terrorisme ?

Avant de revenir sur son décompte citant notamment des attaques au Sahel "dans un cadre militaire relativement bordé" mais également et surtout en Syrie : "En Syrie, on est intervenu sur des bases légales beaucoup plus floues juridiquement et les états-majors n'osent pas dore qu'ils font des frappes nominatives. Mais la réalité, quand on a commencé à frapper en septembre ou octobre 2015, on a eu des listes que l'on voulait éliminer comme Abdelhamid Abaaoud", détaille-t-il. 

Entre 2008 et 2014, on a quasiment perdu tous les capteurs de ce qu'on appelle le jihad domestique

Vincent Nouzille
Partager la citation

Dernier volet, les assassinats ciblés clandestins comme en Libye ou en Somalie. "Soit on les fait de manière clandestine, soit on va demander aux Américains et ça c'est une grande nouveauté de leur demander de tuer nos cibles à notre place avec leur drone armé", explique-t-il.

À lire aussi
Un soldat français patrouille devant la tour Eiffel à Paris dans le cadre du plan Vigipirate, le 26 juin 2015. état d'urgence
Loi antiterroriste : des mesures de l'état d'urgence inscrites dans le droit

Mais dans Erreurs fatales, Vincent Nouzille pointe surtout la faille des services de renseignement. En première ligne, il cible l'ancien président de la République Nicolas Sarkozy et sa réforme ratée. "C'est l'une des plus grandes erreurs du président Sarkozy, c'est d'avoir voulu instituer cette direction centrale du renseignement intérieur, confiée à Bernard Squarcini. De ce fait, il a abandonné les renseignements de terrain et entre 2008 et 2014, on a quasiment perdu tous les capteurs de ce qu'on appelle le jihad domestique c'est-à-dire les convertis de l'islam qui voulait partir faire le jihad en Irak ou en Syrie", dénonce-t-il. Avant d'expliquer ses propos : "On n'a pas été capable de les détecter et l'affaire Merah est venu nous le rappeler mais malheureusement, on n'a pas tiré les leçons, ni celles de 2015 avec les failles de l'affaire Kouachi, ni celle d'Abdelhamid Abaaoud", conclut-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme État Islamique Nicolas Sarkozy
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786691398
Terrorisme : comment les présidents français ont failli dans cette bataille ?
Terrorisme : comment les présidents français ont failli dans cette bataille ?
REPLAY - INVITÉ RTL - Le journaliste indépendant Vincent Nouzille a publié un livre, Erreurs fatales, où il met en lumière certains problèmes de la lutte antiterroriste française.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/terrorisme-comment-les-presidents-francais-ont-failli-dans-cette-bataille-7786691398
2017-01-11 22:39:00
http://media.rtl.fr/cache/Egt6IcA2LJSlJ-8u3_hmlQ/330v220-2/online/image/2017/0102/7786548940_francois-hollande-lors-d-un-deplacement-en-irak-le-2-janvier-2017.jpg