PSA : un ouvrier licencié pour avoir récupéré des joints dans une poubelle

REPLAY - L'homme voulait réparer son chauffage avec ce matériel qui, selon la direction, ne devait pas être jeté.

>
PSA : un ouvrier licencié pour avoir récupéré des joints dans une poubelle Crédit Image : SEBASTIEN BOZON / AFP Crédit Média : Franck Antson / RTL

À l'usine PSA de Trith Saint-Léger (Nord), près de Valenciennes, un ouvrier de maintenance a été licencié pour faute grave après avoir récupéré des joints thermiques dans une benne à déchets de l'usine. Mis à pied en septembre, Dominique Danquoins a reçu, vendredi 16 octobre, une lettre lui notifiant son licenciement.

Seul avec son fils dans sa modeste maison, l'homme de 37 ans est effondré et se sent complètement démuni. Lui qui n'avait jamais fait parler de lui en 13 ans d'ancienneté soutient avoir seulement voulu réparer son chauffage avec ces quelques centimètres de joints : "Ma vie et celle de mon fils étaient en danger. C'est quelque chose qui a une somme dérisoire". Ce père a désormais le sentiment d'être un bouc-émissaire. "Je comprends bien ce que j'ai fait. Même si on récupère dans les poubelles, c'est du vol. Mais de là à être licencié, je n'arrive pas à le comprendre. Là, ce qu'il me faut, c'est un couperet (...) Du jour au lendemain, vous vous retrouvez avec zéro. Financièrement, c'est plus que catastrophique", confie-t-il au micro de RTL.

La direction reste inflexible

Depuis qu'il a été mis à pied, plus de 900 de ses collègues ont signé une pétition de soutien et la CGT compte lancer une action. "Ce qui a été pris vaut 5 euros. C'était destiné à être jeté, c'est clair et net. Dominique Danquoins n'est pas un voleur. Une telle cruauté aveugle n'est pas acceptable. Pour moi, c'est criminel et c'est un licenciement gratuit parce qu'il faut faire du chiffre. Ça va trop loin", dénonce Cédric Brun, le délégué du syndicat. 

Plusieurs élus se sont également manifestés, à l'instar de Fabien Roussel, chef de file de la liste Front de gauche pour les régionales en Nord-Pas-de-Calais-Picardie. "Il ne faut pas craquer. Vous ne méritez pas d'être licencié", a-t-il confié à l'ouvrier avant de déclarer : "Nous considérons cette sanction parfaitement inhumaine. L'État est actionnaire de ce groupe, il y a une responsabilité politique".

Malgré cet appel lancé au gouvernement pour envoyer un "signal" à Carlos Tavares, le PDG du groupe, la direction du site PSA reste inflexible. Selon elle, ce matériel ne devait pas être jeté et il s'agit par conséquent d'un vol puni par la loi.

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780136535
PSA : un ouvrier licencié pour avoir récupéré des joints dans une poubelle
PSA : un ouvrier licencié pour avoir récupéré des joints dans une poubelle
REPLAY - L'homme voulait réparer son chauffage avec ce matériel qui, selon la direction, ne devait pas être jeté.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/psa-un-ouvrier-licencie-pour-avoir-recupere-des-joints-dans-une-poubelle-7780136535
2015-10-17 08:50:00
http://media.rtl.fr/cache/vdLpjHBNKeuIthAPFajikQ/330v220-2/online/image/2015/0902/7779587198_000-par7551561.jpg