Paris : deux hommes condamnés après avoir escroqué 158 prêtres par vengeance

Pendant près de dix ans, deux hommes ont empoché un peu plus de 218.000 euros, prétendant des difficultés financières auprès d’ecclésiastiques.

La salle d'audience d'un tribunal (illustration)
Crédit : BORIS HORVAT / AFP
La salle d'audience d'un tribunal (illustration)

Entre 2001 et 2012, Jacky Baudet et Michel Gosse auraient soutiré de l'argent à 158 prêtres, accumulant une somme de quelques 218.000 euros. Les deux hommes prétendaient entre autres des difficultés financières auprès des hommes d'église. "Ces escroqueries, je les faisais par jeu", avoue Jacky Baudet au juge, cité par le Nouvel Obs
C'est maintenant la vingt-et-unième fois que Michel Gosse est condamné pour escroquerie envers des religieux. Selon le Nouvel Obs, il est l'initiateur du projet et a pris sous son aile Jacky Baudet, devenu son "fils prodigue". Michel Gosse utilise son mode opératoire depuis les années 1980. Cela consiste à appeler les presbytères sous un faux nom, jouer la carte de l'émotion en décrivant sa situation difficile, sa sortie de prison, son logement dont il ne peut pas payer le loyer et bien d'autres encore. Il ira même jusqu'à rappeler au prêtre qu'il "a baptisé sa fille" et citer des noms de rues ou de personnes connues du religieux. 

Une escroquerie vengeresse ?

Ainsi, les deux hommes parviennent à recevoir des chèques ou de l'espèce pour des sommes allant de 500 à 1.500 euros. Selon le journal, la procureure dénonce "un mode d'opération bien rôdé". "Le stratagème de monsieur Gosse était de faire pleurer dans les chaumières pour soutirer de l'argent", ajoute-t-elle. La justice a alors creusé l'affaire et a découvert qu'un traumatisme d'enfance serait à l'origine de ce comportement anticlérical. Il s'agirait dans ce cas d'une série de viols et d'attouchements sexuels par des prêtres. Ce préjudice a été confirmé dans deux courriers envoyés par un archevêque du Vatican et l’évêché de la ville de Troyes. Il n'a pour autant jamais été mené devant les tribunaux. 

L'avocat de Michel Gosse, Me David Dassa trouve stupéfiant "cette obsession pour sa mission vengeresse", rapporte l'hebdomadaire. "Il a voulu leur faire payer ce qu'il a subi il y a 25 ans", déclare-t-il. Depuis la condamnation, l'avocat de l'escroc s'étonne face à un délibéré qu'il considère trop lourd. Michel Gosse a écopé de quatre ans de prison ferme tandis que son acolyte a reçu deux ans d'emprisonnement.

La rédaction vous recommande
par Ana Boyrie
Suivez Ana Boyrie sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782074143
Paris : deux hommes condamnés après avoir escroqué 158 prêtres par vengeance
Paris : deux hommes condamnés après avoir escroqué 158 prêtres par vengeance
Pendant près de dix ans, deux hommes ont empoché un peu plus de 218.000 euros, prétendant des difficultés financières auprès d’ecclésiastiques.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/paris-deux-hommes-condamnes-apres-avoir-escroque-158-pretres-par-vengeance-7782074143
2016-02-26 16:58:00
http://media.rtl.fr/cache/Qji9BwEuxAQMHuYOporZxg/330v220-2/online/image/2015/1030/7780309742_la-salle-d-audience-d-un-tribunal-illustration.jpg