Notre-Dame-des-Landes : François Hollande va-t-il donner l'ordre d'évacuer le site ?

REPLAY - Alors qu'une mobilisation massive des opposants est prévue samedi 9 janvier, la procédure judiciaire arrive enfin à son terme. Quelle sera la réponse, cette fois définitive, de l'exécutif ?

>
Notre-Dame-des-Landes : François Hollande va-t-il donner l'ordre d'évacuer le site ? Crédit Image : AFP / Jean-Sébastien Evrard Crédit Média : Rémi Sulmont Télécharger

Les opposants à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes ne baissent pas les bras. En tracteur, en vélo ou à pied, les anti-aéroport promettent de bloquer le périphérique de Nantes samedi 9 janvier entre 11h30 et 15 heures. C'est précis parce que les organisateurs vont travailler main dans la main avec la préfecture pour éviter d'être débordés par les plus radicaux.

Les opposants au projet craignent que les travaux ne commencent. Ils ont quelques raisons de le penser car, cette fois, on arrive au bout du bout de la procédure judiciaire concernant les expropriations.

Risque de "baston générale"

Le 13 janvier, le tribunal de Nantes, doit confirmer les arrêtés d'expulsions. Il n'y aura plus d'appel possible. Le juge fixera le montant des astreintes entre 200 et 1.000 euros par bâtiment et par jour si les onze maisons et les quatre fermes ne sont pas évacuées. Ensuite, la gendarmerie peut faire évacuer les lieux. Dans la foulée, les bulldozers rasent les fermes, et les travaux de l'aéroport débutent. Sauf que les opposants ne l'entendent pas ainsi. "Ils veulent passer en force, ils devront en assumer les conséquences", nous a dit Vincent Delabouglise, l'un des organisateurs de la manifestation. Dans le bocage nantais, les zadistes, les plus radicaux, sont quasiment prêts au combat pour résister aux forces de l'ordre.

L'évacuation pourrait ressembler à une "baston générale". Pour contrôler la situation et déloger les 150 zadistes, au moins 1.000 gendarmes seraient nécessaires pour gérer l'afflux d'opposants que provoquera l'intervention. "Le plan de bataille des forces de l'ordre est prêt", nous a confié Patrice Gabard, le correspondant de RTL à Nantes. Mais mobiliser 1.000 gendarmes alors que les forces de l'ordre sont en surrégime, cela est difficilement envisageable pendant l'état d'urgence. La fin de l'état d'urgence c'est le 26 février. Ensuite, il y a le printemps. Des arrêtés préfectoraux interdisent d'agir au moment de la reproduction des espèces.

L'Élysée fait traîner les choses

L'expulsion pourrait donc avoir lieu entre fin février et le 10 mars. La vraie question, c'est de savoir si l'exécutif va donner l'ordre ? Car Notre-Dame-des-Landes est un bourbier pour le pouvoir socialiste. Comment en sortir ? Ronan Dantec, le sénateur écologiste de Loire-Atlantique, propose d'organiser un référendum local limité aux cinq départements concernés. "Je crois qu'il faut revenir sur le terrain politique. Il faut éclaircir les points qui font débat", déclare-t-il, citant le coût réel de réaménagement de l'aéroport actuel, "qui est un très bon aéroport".

Le référendum territorial, c'est une solution dont François Hollande ne s'est pas emparée. La tentation de l'Élysée semble plutôt de faire traîner les choses. De ne plus dire, comme l'a répété Manuel Valls et comme le souhaitent nombre d'élus locaux, que l'aéroport doit se construire. Mais de ne pas dire non plus qu'on renonce, donc de ne pas se précipiter pour évacuer la zone.

Est-il bien utile, nous a-t-on confié à l'Élysée, d'ouvrir un nouveau front ? François Hollande sait bien que faire réaliser ce projet d'aéroport, c'est se mettre définitivement les écologistes à dos pour la présidentielle de 2017.

La rédaction vous recommande
LoïcFarge42
par Journaliste RTL
Suivez Loïc Farge sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781204059
Notre-Dame-des-Landes : François Hollande va-t-il donner l'ordre d'évacuer le site ?
Notre-Dame-des-Landes : François Hollande va-t-il donner l'ordre d'évacuer le site ?
REPLAY - Alors qu'une mobilisation massive des opposants est prévue samedi 9 janvier, la procédure judiciaire arrive enfin à son terme. Quelle sera la réponse, cette fois définitive, de l'exécutif ?
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/notre-dame-des-landes-francois-hollande-va-t-il-donner-l-ordre-d-evacuer-le-site-7781204059
2016-01-07 12:04:00
http://media.rtl.fr/cache/_jNyj80HCka3gwnOM8eJHw/330v220-2/online/image/2016/0107/7781207344_des-banderoles-contre-le-projet-d-aeroport-a-notre-dame-des-landes-le-3-aout-2013.jpg