2 min de lecture Nathalie Arthaud

Nathalie Arthaud : "En réalité, on vote pour des sous-fifres"

REPLAY - INVITÉE RTL - Boudée par le débat des candidats principaux, le 20 mars sur TF1, Nathalie Arthaud exprime son indignation à l'antenne.

RTL MIDI L'invité de RTL Midi Vincent Parizot & Christelle Rebière
>
Nathalie Arthaud : "En réalité, on vote pour des sous-fifres" Crédit Image : PATRICK KOVARIK / AFP | Crédit Média : RTLnet | Durée : | Date :
La page de l'émission
Vincent Parizot et Christelle Rebière

Ils sont 11 candidats dans la course à la présidence de la République. Pourtant, lundi 20 mars au soir, TF1 diffusera un débat ne regroupant que les cinq candidats principaux (une décision validée par le Conseil d'État). Nathalie Arthaud, candidate du parti d'extrême-gauche Lutte ouvrière, fait partie des six candidats lésés. Invitée à s'exprimer au micro de RTL, la femme politique a tenu à faire part de toute son indignation


"Depuis le début dans cette campagne il y a le in et le off, comme dans les festivals ; avec des candidats qui sont là manifestement pour faire décor. Bien sûr que je le dénonce comme une parodie de démocratie", s'agace-t-elle. "La réalité c’est que ceux qui possèdent les capitaux, ces grands médias, ils peuvent influencer l’opinion publique. Ils ont un pouvoir qui s’impose sur l’ensemble de la société", poursuit la candidate. 

0,56 % des suffrages en 2012

Contrairement à Nicolas Dupont-Aignan, qui a quitté le plateau du JT de TF1 pour les mêmes raisons, Nathalie Arthaud a décidé de ne pas monter au créneau : "Je pense depuis toujours que cette élection, que ces échéances électorales sont largement des comédies. En réalité, on vote pour les sous-fifres. On les voit tous arriver avec leurs beaux programmes. Ils savent où il faut investir, comment il faut relancer l'emploi (...), mais qui décidera au bout du compte en mai 2017 de ce qui va se passer dans ces grands groupes (...) ? Ce sont les dirigeants, c’est cette classe capitaliste, ce sont ces actionnaires ; ce sont eux qui vont décider." Elle explique sa présence comme suit : "Moi je suis là dans cette campagne pour dénoncer ce pouvoir-là qui dépasse bien sûr cette campagne électorale et est inaccessible au travers du vote."

À lire aussi
Nathalie Arthaud présidentielle 2017
Présidentielle 2017 : Nathalie Arthaud et Laurent Berger appellent à battre le FN

Créditée de 1% des voix par les sondages, celle qui avait récolté 0,56 % des suffrages en 2012 ne baisse pas les bras : "Moi dans cette campagne, j’espère qu’on sera encore plus nombreux. Oui, je porte un courant minoritaire, mais les intérêts et le camp des travailleurs que j’appelle à s’exprimer dans cette élection, s’il épouse le programme de lutte que je mets en avant (...),  je peux vous dire qu’il sortira conforté de cette campagne électorale." Tandis que les cinq candidats principaux seront sur TF1, Nathalie Arthaud participera à un débat parallèle, sur Explicite

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nathalie Arthaud Présidentielle 2017
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787743105
Nathalie Arthaud : "En réalité, on vote pour des sous-fifres"
Nathalie Arthaud : "En réalité, on vote pour des sous-fifres"
REPLAY - INVITÉE RTL - Boudée par le débat des candidats principaux, le 20 mars sur TF1, Nathalie Arthaud exprime son indignation à l'antenne.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/nathalie-arthaud-a-l-election-presidentielle-on-vote-pour-des-sous-fifres-7787743105
2017-03-20 13:43:00
http://media.rtl.fr/cache/mBvZsRsGLmVKyu6Vo27gVQ/330v220-2/online/image/2017/0320/7787743760_nathalie-arthaud-candidate-lutte-ouvriere-a-l-election-presidentielle-2017.jpg