1 min de lecture Manifestations

Malgré les blocages de raffineries, 62% des Français estiment le mouvement contre la loi Travail "justifié"

Les stations-essence manquent de carburants, mais pour les Français, c'est avant tout la faute du gouvernement.

La raffinerie de Grandpuits (Seine-et-Marne) le 22 mai 2016.
La raffinerie de Grandpuits (Seine-et-Marne) le 22 mai 2016. Crédit : VINCENT LOISON/SIPA
Dominique Tenza et Nicolas Bamba

Si François Hollande et Manuel Valls comptent sur la galère causée par les grèves et les blocages de raffineries et de centrales nucléaires pour avoir le soutien de l'opinion publique, la tendance ne va pas dans leur sens. C'est ce qui ressort d'un sondage Ifop réalisé pour RTL : les Français soutiennent toujours les opposants à la loi Travail et leurs actions.

1.265 personnes ont été interrogées entre le 23 et le 25 mai, soit après le début des blocages orchestrés dans les raffineries de France. Les résultats sont clairs : 62% des Français estiment le mouvement "justifié" (34% "tout à fait justifié", 28% "plutôt justifié"). 38% l'estiment "pas justifié" (21% "plutôt pas justifié", 17% "pas du tout justifié"). Certes, les blocages ont eu un léger impact, car sur la période 19-20 mai, les taux étaient de 65% contre 35%. Mais la différence est très mesurée.

Les opposants au "gouvernement impopulaire deviennent mécaniquement populaires"

Ce nouveau sondage constitue une mauvaise nouvelle pour le gouvernement qui tente de jouer le retournement de l'opinion publique sur fond de stations-service à sec. La crainte d'une loi pouvant faciliter les licenciements provoque son rejet. "Mais surtout, ce soutien aux grévistes s'explique aussi par l'impopularité historique de l'exécutif. Et tous ceux qui s'opposent à ce gouvernement impopulaire deviennent mécaniquement populaires. Reste à voir dans la durée, à l'approche de l'Euro. Mais là encore, les sondages sont formels : si pourrissement il devait y avoir, pour six Français sur dix, ce serait la faute du gouvernement.

À lire aussi
La Guyane, touchée par un vaste conflit social, a entamé une grève générale illimitée lundi 27 mars Guyane
Matthias Fekl et Ericka Bareigts attendus mercredi en Guyane

Le sondage révèle un basculement auprès des personnes proches d'un parti politique. Les blocages de raffineries ont confirmé l'opinion des personnes proches des Républicains : 39% trouvaient le mouvement "justifié" après le premier sondage, 43% à l'issue du second. Même constat chez les personnes proches du Front national (76%, puis 78%). Et côté Front de gauche, rien n'a changé (88% à chaque fois). En revanche, chez les sondés proches du Parti socialiste, le rapport s'est inversé : il est passé de 54% à 49% après le début des blocages.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Manifestations Loi Travail Essence
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7783386330
Malgré les blocages de raffineries, 62% des Français estiment le mouvement contre la loi Travail "justifié"
Malgré les blocages de raffineries, 62% des Français estiment le mouvement contre la loi Travail "justifié"
Les stations-essence manquent de carburants, mais pour les Français, c'est avant tout la faute du gouvernement.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/malgre-les-blocages-de-raffineries-62-des-francais-estiment-le-mouvement-contre-la-loi-travail-justifie-7783386330
2016-05-26 06:52:35
https://media.rtl.fr/cache/kaTpC4OLv3ajALS2vQN_Sg/330v220-2/online/image/2016/0526/7783386348_la-raffinerie-de-grandpuits-seine-et-marne-le-22-mai-2016.jpg