1 min de lecture Harcèlement

Un élève sur 10 est victime de harcèlement à l'école

REPLAY - Trop d'enfants se taisent face aux menaces, aux insultes et parfois même aux coups. Pour tenter d'endiguer ces violences le gouvernement a mis en place un numéro d'urgence, mais les moyens restent limités.

Stéphane Carpentier et Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière & Stéphane Carpentier
>
Le harcèlement touche 10% des élèves Crédit Image : FRED DUFOUR / AFP | Crédit Média : Anaïs Bouissou | Durée : | Date : La page de l'émission
Anais Bouissou
Anais Bouissou et Guillaume Arlen

"Non au harcèlement". Pour lutter contre ce fléau, la ministre de l'Éducation Najat Vallaud-Belkacem a décrété que ce jeudi 5 novembre serait la journée contre le harcèlement scolaire. La ministre était d'ailleurs l'invité de l'émission Toute une Histoire sur France 2 pour en discuter. "C’est en en parlant le plus possible qu’on luttera le plus efficacement contre le harcèlement à l’école", avait-elle annoncé lors du lancement de cette campagne. Parmi les mesures de ce plan de lutte un numéro d'urgence le 30 20 vient d'être mis en place pour réagir plus rapidement. 

Mais concrètement, les auteurs de ces violences verbales et physiques ne risquent pas grand chose. Juridiquement, pour engager une procédure, il faut qu'il y ait un dépôt de plainte. Or, des parents qui portent plainte pour un cas de harcèlement c'est très rare. Sur les deux dernières années, on compte à peine quelques dizaines de cas, alors qu'un élève sur 10 est victime de harcèlement.

Des mesures non contraignantes

À cela s'ajoute l'âge des petits bourreaux. Au collège et à l'école primaire, ils n'ont souvent pas plus de 13 ans et ne risquent rien. Sauf quelques cas avérés, mais extrêmement rares de harcèlement sévère commis par des adolescents. Juridiquement, la sanction maximale est de 6 mois de prison et 7.500 euros d'amende payée par les parents.

À lire aussi
Valérie Pécresse lors d'une conférence de presse du STIF le 15 novembre 2016 à Paris. harcèlement
VIDÉO - Valérie Pécresse : "Il m'est arrivé de gifler un frotteur dans le métro"

Concernant les mesures prises par l'école, celles-ci sont laissées à leur appréciation. Ce sont d'avantages des mesures internes, comme l'avertissement, des heures de colle ou une possible exclusion de l'établissement. Mais les professeurs préfèrent souvent le dialogue à la punition.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Harcèlement Eleves Ecoles
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780386838
Un élève sur 10 est victime de harcèlement à l'école
Un élève sur 10 est victime de harcèlement à l'école
REPLAY - Trop d'enfants se taisent face aux menaces, aux insultes et parfois même aux coups. Pour tenter d'endiguer ces violences le gouvernement a mis en place un numéro d'urgence, mais les moyens restent limités.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/le-harcelement-scolaire-touche-10-des-eleves-7780386838
2015-11-05 17:11:32
http://media.rtl.fr/cache/Eb4JN9ZBElp2WHYALmzoMQ/330v220-2/online/image/2015/0622/7778837376_des-eleves-dans-la-cour-d-une-ecole-primaire-a-paris-illustration.jpg