1 min de lecture Gaspillage

Gaspillage alimentaire : "Plusieurs centaines de millions d'euros" d'économies potentielles

INVITÉ RTL - Pierre Galio, chef du service Consommation et Prévention à l'Ademe (l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie), évoque les préconisations d'une étude menée par l'organisme pour réduire le gaspillage alimentaire.

Stéphane Carpentier L'invité de RTL Petit Matin Stéphane Carpentier
>
Télécharger Gaspillage alimentaire : "Plusieurs centaines de millions d'euros" d'économies potentielles Crédit Média : Stéphane Carpentier | Durée : | Date : La page de l'émission
Stéphane Carpentier
Stéphane Carpentier Journaliste RTL

C'est l'un des thèmes les plus abordés à l'heure d'évoquer la grande distribution et l'agroalimentaire : la lutte contre le gaspillage. L'Ademe, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie, a justement mené des travaux en ce sens. Parmi ses préconisations, réduire la "surmanipulation" des produits, grâce, par exemple au retour des vendeurs au rayon fruits et légumes. 

Sur ce dernier point, Pierre Galio, chef du service Consommation et Prévention à l'Ademe, rappelle que "le client est attiré aussi par l'aspect du produit, par l'apparence, et si l'on dégrade un produit, on ne va pas forcément l'acheter". Il évoque donc la recommandation de l'Ademe : "L'idée c'est simplement de se dire : évitons la surmanipulation des produits qui peuvent amener des pertes et gaspillages et on peut, évidemment aussi, adapter ses besoins en fonction des produits pour ne pas trop les manipuler", explique-t-il.

À lire aussi
Un supermarché Monoprix à Paris en 2013. (illustration) gaspillage
Le président de la Banque alimentaire salue les initiatives de Monoprix

S'il admet que le retour à l'intervention d'un vendeur serait "une bonne idée", puisque cela "pourrait créer de l'emploi, et ramener du contact humain", il rappelle aussi que le principe de la grande distribution "est justement le libre-service". En revanche, Pierre Galio précise qu'en luttant contre les "dix millions de tonnes de gaspillage alimentaire en France par an", la grande distribution pourrait faire un gain de "plusieurs centaines de millions d'euros".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gaspillage Alimentation Grande distribution
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785825188
Gaspillage alimentaire : "Plusieurs centaines de millions d'euros" d'économies potentielles
Gaspillage alimentaire : "Plusieurs centaines de millions d'euros" d'économies potentielles
INVITÉ RTL - Pierre Galio, chef du service Consommation et Prévention à l'Ademe (l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie), évoque les préconisations d'une étude menée par l'organisme pour réduire le gaspillage alimentaire.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/gaspillage-alimentaire-plusieurs-centaines-de-millions-d-euros-d-economies-potentielles-7785825188
2016-11-17 07:19:00
http://media.rtl.fr/cache/zb5OaQXaBmiz6LO1XeDuiw/330v220-2/online/image/2016/0701/7783923224_le-gaspillage-alimentaire.jpg