Fusillade à "Charlie Hebdo" : "Frédéric était au mauvais endroit au mauvais moment", regrette son épouse

L'épouse de Frédéric Boisseau, première victime de l'attaque, veut "garder la tête haute" et "rester digne".

>
"Frédéric était au mauvais endroit au mauvais moment", déplore son épouse Crédit Image : L'attentat sanglant mercredi contre le journal Charlie Hebdo à Paris est le plus meurtrier en France de ces dernières décennies. Voici un rappel des attaques terroristes les plus meurtrières perpétrées dans le pays depuis quarante ans. - mars 2012: Les 1

Deux jours après la tuerie du journal Charlie Hebdo, l'épouse de Frédéric Boisseau ne peut retenir ses larmes. Le 7 janvier, son mari, agent d'entretien pour Sodexo, a été la première victime du raid meurtrier, abattu dans le hall d'un immeuble où il n'avait jamais travaillé. 

"C'est la première fois qu'il avait rendez-vous là-bas, il ne savait même pas qu'il y avait Charlie Hebdo", raconte-t-elle. "Il était au mauvais endroit au mauvais moment."

Avec son collègue, "jusqu'au bout"

Première personne croisée par les terroristes à leur entrée dans le bâtiment, Frédéric Boisseau a été mortellement touché par les tirs, avant d'être tiré à l'écart de la scène par un collègue. "Au moins, je sais qu'il n'est pas mort seul. Il était avec son collègue et est mort dans ses bras, il est resté avec lui...", explique-t-elle. "Il a pris ses messages, il l'a accompagné jusqu'au bout."

Bien sûr que je garde la tête haute, parce que c'était un homme bien

L'épouse de Frédéric Boisseau

L'épouse de l'homme de 42 ans regrette également que le drame ait pu se produire aussi facilement : "Si on avait fait quelque chose avant, je n'aurais peut-être pas deux petits en train de pleurer." Car le couple avait deux enfants, à qui elle a dû apprendre la mort de son mari. "J'ai quand même dû annoncer à mes enfants de 11 et 13 ans que leur papa ne reviendrait pas."
Femme blessée, elle "en veut à ceux qui ont tiré", mais refuse de céder : "Bien sûr que j'ai la tête haute parce que Frédéric est un homme bien. On va faire ce qu'il aurait fait et rester digne".

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7776148976
Fusillade à "Charlie Hebdo" : "Frédéric était au mauvais endroit au mauvais moment", regrette son épouse
Fusillade à "Charlie Hebdo" : "Frédéric était au mauvais endroit au mauvais moment", regrette son épouse
L'épouse de Frédéric Boisseau, première victime de l'attaque, veut "garder la tête haute" et "rester digne".
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/fusillade-a-charlie-hebdo-frederic-etait-au-mauvais-endroit-au-mauvais-moment-regrette-son-epouse-7776148976
2015-01-09 08:06:00
http://media.rtl.fr/cache/I26by-i-gCdFqJcMzCegtA/330v220-2/online/image/2015/0107/7776129485_068-aa-07012015-154.jpg